Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 062.67 +1.10 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : L'heure est à la consolidation

jeudi 18 juillet 2019 à 08h38

(BFM Bourse) - Après être resté stable pendant une bonne partie de la journée, l’indice CAC 40 a s’est retournée à la baisse peu avant l’ouverture de Wall Street et la publication d’un indicateur décevant. La Bourse de Paris a ensuite accéléré son repli en fin de séance avec le retournement des cours du pétrole qui ont fait chuter des poids lourds de la cote parisienne.

L’indice CAC 40 a terminé la séance de mercredi en recul de 0,76% à 5 571 points. En cette période de trêve estivale, les volumes d'échanges restent peu nourris.

Sur le front commercial, Donald Trump a de nouveau refroidi les investisseurs en déclarant que la Chine et les États-Unis ont "encore un long chemin à parcourir" pour parvenir à un accord. Le président américain a encore une fois "menacé Pékin de sanctionner les importations chinoises après que la Chine a manifesté son mécontentent devant le traitement infligé par les États-Unis" relèvent les experts de Mirabaud Securities.

Du côté des indicateurs, l'inflation en zone euro a progressé en juin à 1,3%, contre 1,2% en mai, selon les données de l'Office européen de statistiques Eurostat, un chiffre légèrement meilleur à l'estimation de 1,2% publiée par l'institut début juillet. A noter que ce taux reste néanmoins assez éloigné de l'objectif, fixé par la BCE, d'une inflation très légèrement inférieure à 2%.

Aux Etats-Unis, les mises en chantier de logements se sont repliées pour le deuxième mois consécutif et le nombre de permis de construire est tombé à un plus bas de ans au mois de juin.

Les stocks américains de pétrole de brut ont plus reculé que prévu la semaine dernière avec une baisse de 3,1 millions de barils contre un repli de 2,7 millions attendu en moyenne par les économistes. Les cours du pétrole ont réduit leurs gains après cette publication.

Sur le front des valeurs, deux compartiments ont plus particulièrement animé la cote parisienne hier : l’énergie et le luxe. Pour le premier, il est majoritairement composé par des valeurs pétrolières et parapétrolières qui ont chuté suite au retournement des cours de l’or noir. Total a perdu 2,7% et a entraîné le CAC avec lui (3ème capitalisation boursière de l’indice) et TechnipFMC a cédé 2,4%. Les parapétrolières n’ont pas épargnées à l'image de Vallourec (-6,9%), Schlumberger (-3,9%) ou CGG(-2,6%).

Concernant le secteur du luxe, le britannique Burberry a publié des résultats convaincants qui ont rassuré les investisseurs. Cette annonce a notamment profité à Hermès qui a signé la meilleure performance du CAC 40 en terminant en hausse de 1,7%.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont également terminé dans le rouge. Le Dow Jones a reculé de 0,42% à 27 219 points et le Nasdaq Composite a perdu 0,46% à 8 185 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a cédé 0,65% à 2 984 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1,1240$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 56,70$.

Au chapitre macroéconomique ce jeudi, les opérateurs pourront suivre les ventes au détail au Royaume-Uni à 10h30, l'indice de la Fed de Philadelphie (“Philly Fed“) et les inscriptions hebdomadaires au allocations chômage à 14h30, l’indice des indicateurs avancés Conference Board à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Peu de changement à noter sur le plan de l'analyse technique de l'indice CAC 40. L'indice phare français est repassé en dessous du niveau des 5 600 points qui redeviennent une résistance pour l'indice. Sur le graphique en 15 minutes, on peut voir que la hausse de l'indice a été bloqué à plusieurs reprise hier au niveau des 5 620 points, un seuil qui devient également un niveau de résistance pour l'indice.

A ce stade, la tendance haussière de moyen/long terme n'est toujours pas menacée (initiée au début de l'année 2019). A plus court terme, un épisode de consolidation correction, qui aurait lieu sur plusieurs séances, est le scénario que nous privilégions. Avis neutre maintenu sur le CAC 40.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5600.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5545.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale Q504S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5600.00 / 5620.00 / 5665.00
Support(s) :
5545.00 / 5445.00 / 5342.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : L'heure est à la consolidation (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : L'heure est à la consolidation (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.80 % vs +1.84 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat