Bourse > CAC 40 > CAC 40 : L'Euro fort ne freine plus l'appétit pour le risque
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 281.58 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
-Perf Ouverture : 5 222.52Clôture veille : -Volume :

CAC 40 : L'Euro fort ne freine plus l'appétit pour le risque

(Tradingsat.com) - L'Euro fort n'aura pas été un frein à l'expression de l'appétit pour le risque sur les actions, en fin de semaine dernière à la Bourse de Paris, l'indice CAC 40 prenant 0,52% à 5 517 points. La monnaie, désormais au-delà des 1,22$, profitait en fin de semaine dernière d'un accord en Allemagne entre le CDU d'Angela Merkel et le SPD de Martin Schulz, soit une avancée majeure vers la formation d'une coalition, et donc vers la formation d'un nouveau gouvernement.

L'Euro a donc amplifié une progression alimentée déjà plus tôt dans la semaine par le compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Banque Centrale Européenne, l'équivalent des "Minutes". Le ton employé dans ce compte-rendu a immédiatement eu un impact positif sur la monnaie unique. Plus directive et plus ferme, la puissante Institution monétaire de Francfort s'est montrée beaucoup plus confiante dans la conjoncture, et moins dans l'attente d'une accélération de l'inflation. L'attitude de la BCE a clairement été jugé moins accommodante, et a provoqué un regain de tension sur les taux longs.

Dans un marché influencé par les spéculations sur les politiques monétaires à court terme, deux statistiques américaines majeures, publiées vendredi en point d'orgue statistique de la semaine, ont également nourri l'appétence au risque. Elles ont toutes deux dépassé la cible.

> Tout d'abord sur le sacro-front de la consommation, qui demeure traditionnellement outre Atlantique le principal moteur de la création de richesse: en excluant du panier retenu les automobiles, les ventes au détail aux Etats-Unis ont progressé de 0.4% en décembre en rythme mensuel.

> Puis sur le front de la dynamique des prix, critère essentiel de la stratégie de remontée du loyer du Dollar: hors alimentation et énergie (éléments volatiles), l'indice des prix à la consommation aux Etats-Unis a progressé de 0.3% en décembre en rythme mensuel.

Contre la tendance, Vivendi a perdu 3,75% à 23,38 euros, à la suite de la révision en (légère) baisse de ses prévisions annuelles. Le principal "coupable" de cet ajustement est Canal+. La fermeture du centre d'appels de la chaîne à péage à Saint-Denis et la restructuration du centre d'appel de Rennes "coûtent près de 40 millions d'euros au quatrième trimestre 2017", explique en effet Vivendi.

Showroomprivé a bondi de 35,45% à 11,30 euros. Carrefour (+1,74% à 17,179 euros) a annoncé jeudi soir un partenariat stratégique avec Showroomprivé et le rachat de la participation de 17% de Conforama (filiale du groupe Steinhoff) dans le capital du deuxième acteur européen de la vente privée en ligne.

Neopost a gagné 5,14% à 25,76 euros vendredi. L'action du fournisseur de solutions de traitement du courrier profite de l'effervescence qui entoure son concurrent américain Pitney Bowes, qui, selon des informations de presse, pourrait intéresser les fonds d'investissement Carlyle et Blackstone.

A noter que les valeurs du secteur du luxe, traditionnellement très sensibles à la fermeté de l'Euro, ont fait preuve d'une résistance aussi spectaculaire que riche d'enseignement: Christian Dior a grappillé 0,10% à 298,40 euros, et Kering 0,12% à 408,90 euros.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont poursuivi vendredi leur frénétique quête de records historiques, à l'image du Dow Jones (+0,89% à 25 803 points) ou du Nasdaq Composite (+0,68% à 7 261 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a progressé de 0,67% à 2 786 points. Rassurés par la thématique des "Teasuries", les bons du Trésors américain, les opérateurs ont très rapidement retrouvé un appétit d'ogre pour le risque.

A noter que Wall Street restera fermé ce lundi, en raison d'un jour férié (Martin Luther King's Day).

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,2200$. Le baril de WTI, autre baromètre classique de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 64.40$.

Sur le plan macroéconomique ce lundi, à suivre la balance commerciale pour l'ensemble de la Zone Euro, à 11h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice phare français reste campé dans une bande mince de fluctuation latérale, entre le gap haussier du 8 janvier et la borne haute d'une figure de consolidation très élargi.

La structure même de la consolidation de court terme en cours, qui prend place au sein même de la formation élargie évoquée plus haut, dans sa partie haute en drapeau, en dit long sur la puissance du camp acheteur de fond. Il n'y aura pas eu - à ce stade du moins - de reflux très après la bougie d'essoufflement du 10 janvier.

A terme, une sortie par le haut de la figure est largement anticipée, au vu de la force de la tendance de fond. L'énergie acheteuse qui sera alors libérée sera puissante, et nous serons alors attentifs à la participation (volumes, nombre et nature des secteurs participants à la hausse, gap, ....).

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 5426.00 points.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Turbo Société Générale Q485S est adapté.
Le conseil CAC 40
Positif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 5536.00 / 5665.00
  • Support(s) : 5426.00 / 5267.00 / 5081.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : 5 % / 7 %
  • Ecart(s) support : 3 % / -0 % / -4 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : L'Euro fort ne freine plus l'appétit pour le risque (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : L'Euro fort ne freine plus l'appétit pour le risque (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...