Bourse > CAC 40 > CAC 40 : L'Euro continue de mettre la pression sur la cote
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 281.58 +1.13 % Temps réel Euronext Paris
5 249.42Ouverture : 5 291.48+ Haut : 5 245.80+ Bas :
+0.61 %Perf Ouverture : 5 222.52Clôture veille : 4 338 500 KVolume :

CAC 40 : L'Euro continue de mettre la pression sur la cote

(Tradingsat.com) - Plombé par Société Générale, dont les trimestriels ont été très mal accueillis, et par la dynamique haussière persistante de l'Euro face au Dollar, le marché parisien a fini par céder du terrain pour finalement clôturer mercredi en baisse de 0,39% à 5 107 points, à proximité immédiate de la borne haute du reliquat du gap haussier du 24 avril.

Dans l'immédiat, les opérateurs ont déjà le regard tourné vers la publication du rapport mensuel officiel sur l'emploi privé aux Etats-Unis. Un rapport dont tiendront naturellement compte les membres du FOMC lors de leur réunion de politique monétaire de septembre. Comme traditionnellement, 48 heures avant la publication de ce rapport très attendu, le cabinet privé en ressources humaines ADP (Automatic Data Processing) a compilé ses chiffres sur l'emploi privé: le cabinet estime à 178 000 le nombre de créations de postes (hors secteur public et agricole) soit 9 000 de moins que ne l'envisageaient en moyenne les économistes interrogés.

Par ailleurs, les stocks de brut aux Etats-Unis, publiés hier également, ont montré une nouvelle contraction, mais moins forte qu'anticipée.

Côté valeurs, la morosité est donc venue de Société Générale (-4,01% à 48,15 euros) après ses résultats du deuxième trimestre. La banque a vu son bénéfice net fléchir à 1,05 milliard d'euros au deuxième trimestre, sous l'effet notamment du règlement d'un litige d'un montant de 963 millions d'euros avec le fonds souverain libyen.

Natixis (+0,42% à 6,214 euros) avait pourtant ouvert en nette hausse, à la suite de la publication de résultats trimestriels meilleurs qu'attendu. La banque a vu progresser ses revenus de 9% à plus de 2,4 milliards d'euros au deuxième trimestre 2017, tandis que son bénéfice net a bondi de +28% à 487 millions d'euros. Une performance clairement supérieure aux prévisions du consensus des analystes, qui tablaient 390 millions d'euros.

Malgré l'annonce le 27 juillet de résultats du deuxième trimestre 2017 meilleurs qu'attendu marqués par une réduction des pertes et une révision à la hausse des perspectives annuelles, Vallourec ne cesse depuis de perdre du terrain. L'action du spécialiste des tubes sans soudure à destination de l'industrie pétrolière a lourdement plongé mercredi de 6,84% à 4,65 euros, portant son recul à -13% en quatre séances (et à -29% depuis le début de l'année) en dépit de la résistance des cours de l'or après la publication des dernières statistiques pétrolières américaines.

De l'autre côté de l'Atlantique, le Dow Jones a inscrit un nouveau record historique, pour la première fois au-dessus des 22 000 points (+0,24% à 22 016 points), tandis que le Nasdaq Composite clôturait à l'équilibre parfait à 6 362 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a grappillé 0,05% à 2 477 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1850$. Le baril de WTI, autre baromètre classique de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 49,40$.

Sur le plan macroéconomique ce jeudi, à suivre l'indice PMI des services au Royaume-Uni à 10h30, le rapport de la Banque d'Angleterre sur l'inflation à 13h00, la décision de politique monétaire de la Banque d'Angleterre à 13h00, le discours du Gouverneur de la Banque d'Angleterre, M. Carney à 13h30, et pour les Etats-Unis: les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30, l'indice PMI non manufacturier (ISM) à 16h00, ainsi que les commandes à l'industrie, à 16h00 également.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La séance de mercredi, par la structure de la bougie tracée, et en raison de volumes sans changement, n'a fait que confirmer le tableau technique. Comme vu hier, les plus bas de la séance de mardi, sur borne haute du gap haussier du 24 avril, et les points hauts de séance, sur borne basse de gap baissier (28/07) montrent que la psychologie de marché reste dans l'expectative: les opérateurs sont en quête d'éléments pour adopter une attitude plus tranchée.

L'indice CAC 40 est venu fondre lundi, et mardi une nouvelle fois sur la borne haute du reliquat du gap du 24 avril, gap immense au départ, et progressivement réduit sous les assauts répétés des vendeurs. Ce "trou de cotation" est désormais en passe d'être comblé.

Le cadre technique général reste celui d'oscillations de consolidation comprimées dans un canal descendant (représenté en noir). L'avancée de l'indice phare français reste, dans l'immédiat, bridée par la borne haute de ce canal, corridor qui fait pleinement sens sur le plan technique.

On continuera naturellement de mettre sous surveillance accrue la borne haute de ce canal. Son franchissement, sous réserve de confirmation en données de clôture, et d'une accélération des volumes de transaction, validerait le moment venu définitivement le message haussier. Un pullback consécutif à cette extension haussière serait le cas échéant une invitation à renforcer ses positions. Notons que nous n'y sommes pas encore.

Le camp acheteur n'est pas encore assez mobilisé à ce stade pour "renverser la table", et réaffirmer de façon agressive son opinion de fond sur le marché. Il faudra de la patience, avant de reprendre position sur les grosses capitalisations de la cote parisienne.

Une ouverture légèrement dans le vert est possible. On surveillera l'attitude du CAC s'il se rapproche du reliquat, désormais très mince, du gap du 24 avril dont la borne basse vaut 5 081 points.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5259.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5081.00 points relancerait la pression vendeuse.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale E268S est adapté.
Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 5259.00 / 5320.00 / 5442.00
  • Support(s) : 5081.00 / 4980.00 / 4930.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -0 % / 1 % / 3 %
  • Ecart(s) support : -4 % / -6 % / -7 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : L'Euro continue de mettre la pression sur la cote (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : L'Euro continue de mettre la pression sur la cote (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...