Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 025.20 -0.17 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Jinping joue l'ouverture, Washington prise à contre-pied

mercredi 11 avril 2018 à 08h30

(BFM Bourse) - Le marché parisien relève un peu la tête, dans le sillage d'un léger réchauffement (on parlera plutôt de "dégel") dans les "négociations" commerciales entre Chine et Pékin. Alors que les deux superpuissances commerciales étaient jusque là engagées dans une surenchère de menace d'explosion des barrières douanières à l'importation, Pékin vient de jouer, contre toute attente, la carte de l'ouverture.

Alors que tout récemment, Pékin annonçait réfléchir aux conséquences potentielles du levier monétaire, via un affaiblissement du Yuan, le ton semble s'adoucir quelque peu mardi, suite aux propos pour le moins conciliants de Xi Xinping, à l'occasion du forum asiatique de Bo'ao.

Le Président de la République populaire de Chine a plaidé pour une ouverture plus importante de son pays, et pour un abaissement des droits de douane sur un certain nombre de produits. Ce qui marque une inflexion très nette dans l'escalade verbale l'opposant à son homologue américain, qui l'accuse de concurrence déloyale, notamment sur les produits électroniques.

Au chapitre macroéconomique, l'indice des prix à la production aux Etats-Unis a dépassé la cible pour le mois de mars, en progressant de 0.3%, contre un consensus à +0.1% et +0.2% pour le mois précédent.

Côté valeurs, la star du jour mardi se nommait LVMH (+4,92% à 275,15 euros). La maison-mère de Louis Vuitton a une nouvelle fois impressionné le marché avec un premier trimestre, au-dessus des attentes. De janvier à mars, son chiffre d'affaires est en effet ressorti à 10,8 milliards d'euros, en progression de 13% en organique, porté par l'ensemble des groupes d'activités. La division mode et la maroquinerie, plus grosse activité du groupe en termes de revenus générés, a ainsi vu ses ventes progresser de 16% grâce au "remarquable début d'année" de Louis Vuitton et à "l'excellente performance" de Christian Dior Couture.

Eramet (+6,84% à 123,40 euros) était très recherché, dans le sillage de cours du nickel bien orientés, en hausse de 6% sur le LME (+5,90% à 13 647,70 dollars), toujours soutenus par la forte demande continue dans le secteur mondial de l'acier inoxydable. Imerys gagnait pour sa part 0,95% à 80,00 euros.

Ingenico Group a gagné 7,10% à 72,70 euros, après le rachat de Verifone par un groupe d'investisseurs mené par Francisco Partners pour environ 3,4 milliards de dollars de dollars (2,8 millions d'euros). Cette opération valorise le spécialiste américain des technologies de paiement à 23,04 dollars par action, soit une prime de 51% par rapport au derniers cours de clôture. La semaine dernière, une rumeur faisant état d'un possible offre d'Atos et Worldline sur Ingenico avait déjà fait grimper l'action de cette dernière.

Sequana a perdu 7,13% à 0,677 euro, à la suite de la publication de ses résultats annuels 2017. Le groupe papetier a réalisé un chiffre d'affaires de 2 765 millions d'euros l'année dernière, en recul de 4,1%, sous l'effet notamment de la baisse structurelle des volumes en papiers d'impression.

Les valeurs pétrolières et parapétrolières ont bondi avec le risque géopolitique, à l'image de Total (+1,01% à 48,81 euros), Vallourec (+4,72% à 4,574 euros), TechnipFMC (+4,03% à 24,24 euros) ou encore CGG (+3,65% à 1,62 euros).

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont fortement progressé mardi, à l'image du Dow Jones (+1,79% à 24 408 points) ou du Nasdaq Composite (+2,07% à 7 094 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 1,67% à 2 656 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,2360$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 65,30$.

Sur le plan macroéconomique ce mercredi, à suivre la production industrielle au Royaume-Uni à 10h30, la balance commerciale des bons au Royaume-Uni à 10h30, et pour les Etats-Unis: un marqueur fort de l'inflation, avec les prix à la consommation à 14h30, les stocks de pétrole à 16h30, le rapport monétaire du Trésor à 20h00, ainsi que les "Minutes", traditionnel compte-rendu du la dernière réunion de politique monétaire, à 20h00 également.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice phare français est de nouveau de retour sur des zones de résistance, et se situe à court terme en tous cas à la croisée des chemins: sur accélération de la prise de hauteur, et validation par les volumes, l'indice pourrait construire un mouvement haussier plus vaste. Si à l'inverse il végète trop sous ces niveaux, le camp vendeur finira par prendre le dessus rapidement. Dans tous les cas, il convient de réaliser qu'aucun signal acheteur n'a été validé à ce stade, et qu'un retour massif sur les actions n'est pas justifié.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5311.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5081.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale F924S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5311.00 / 5363.00 / 5426.00
Support(s) :
5081.00 / 5038.00 / 4930.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Jinping joue l'ouverture, Washington prise à contre-pied (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Jinping joue l'ouverture, Washington prise à contre-pied (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.20 % vs +1.09 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat