Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 344.93 -0.08 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : J. Powell officiellement nommé à la tête de la Fed, le marché approuve

(BFM Bourse) - Le marché parisien a finalement fait preuve encore une fois d'une résistance impressionnante aux tentations de prises de profits sur ces niveaux, en clôturant sur une note stable (-0,07% à 5 510 points), au lendemain de l'issue de la réunion du Comité de politique monétaire de la Fed.

La Banque Centrale américaine a sans surprise laissé inchangé ses taux directeurs, en laissant entendre très clairement une nouvelle remontée (la troisième de l'année) pour l'échéance de décembre. Les commentaires en conférence de presse, sur la solidité de la croissance du PIB, et la santé du marché du travail, ont rassuré la communauté financière. Mais les opérateurs étaient clairement focalisés sur l'identité du successeur de Janet Jellen à la tête de la puissante Institution monétaire.

Sur le sujet, il n'y a plus aucun suspense désormais. La Maison Blanche a officiellement nommé jeudi Jerome Powell à la tête de la puissante Institution monétaire, faisant ainsi le choix de la continuité dans la stratégie monétaire, à savoir un relèvement prudent des taux d'intérêt directeurs, en accompagnant la reprise économique.

Au chapitre macroéconomique, l'indice PMI manufacturier pour l'ensemble de la Zone Euro, est ressorti à un niveau ferme, conforme aux attentes, en données finales à 58,50 points, comparable au niveau de cet indicateur avancé pour le mois de septembre.

Les opérateurs ont pris connaissance des inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage aux Etats-Unis. Elles sont ressorties en baisse de 5 000 la semaine passée, par rapport à la semaine précédente. De bon augure avant la publication très attendue cette après-midi du rapport mensuel sur l'emploi. Pour rappel, mercredi, le cabinet privé en ressources humaines ADP (Automatic Data Processing) a publié son enquête mensuelle. Selon le cabinet, l'économie américaine a créé 235 000 postes dans le secteur privé non agricole, dépassant nettement la cible (202 000) et les chiffres du mois de septembre (110 000).

Côté valeurs, Sanofi a reculé de 1,23% à 79,54 euros en clôture, loin toutefois de ses points bas de séance. Le groupe pharmaceutique français a publié un bénéfice net en recul de 6,4% à 1,57 milliard d'euros, nettement en-dessous du consensus des analystes (2,47 milliards de dollars). la société, dont le chiffre d'affaires s'est élevé à 9,05 milliards d'euros au troisième trimestre (+0,3% mais -0,2% à taux de change et périmètre constants) a confirmé sa prévision d'un bénéfice par action (BNPA) des activités "globalement stable", à taux de change constants, en 2017.

Cellectis (-17,47% à 22,20 euros) a lourdement chuté en Bourse après avoir reculé la veille de 9% à l'annonce des premiers résultats des deux essais de phase 1 actuellement menés sur UCART19, produit fondé sur des cellules CAR-T ciblant les tumeurs hématologiques. Les résultats des deux études, CALM (UCART19 in Advanced Lymphoid Malignancies) et PALL (Pediatric Acute Lymphoblastic Leukemia), seront présentés le 11 décembre prochain au congrès annuel de l'American Society of Hematology (ASH).

L'action Mauna Kea Technologies poursuivait jeudi son ascension spectaculaire, grimpant de près de 5% en clôture (+4,90% à 5,35 euros). Depuis la publication le 19 octobre de son chiffre d'affaires du troisième trimestre 2017, la société de technologie médicale spécialisée dans l'imagerie in vivo à résolution cellulaire a vu son cours de Bourse s'envoler de... 100%.

Vallourec a amplifié sa hausse (+3,88% à 4,899 euros), dans le sillage de son concurrent Tenaris dont l'action s'envolait de plus de 8% à Milan. Premier producteur mondial de tubes en acier non soudés destinés aux industries gazières et pétrolières, Tenaris a publié mercredi soir des résultats meilleurs qu'attendu pour le troisième trimestre 2017.

De l'autre côté de l'Atlantique, le Dow Jones est parvenu à grappiller 0,35% à 23 516 points jeudi, tandis que le Nasdaq Composite, à forte dominante sectorielle technologique, est resté stable (-0,02% à 6 715 points). Tout comme le S&P 500 (+0,02% à 2 579 points), baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1660$. Le baril de WTI, autre baromètre classique de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 54,80$.

Sur le plan macroéconomique ce vendredi, à suivre l'indice PMI Services au Royaume-Uni à 10h30, et pour les Etats-Unis: la balance commerciale à 13h30, le rapport mensuel sur l'emploi à 13h30, l'indice PMI non manufacturier (ISM) à 15h00, ainsi que les commandes à l'industrie, à 15h00 également.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La configuration graphique de fond reste très engageante. Le message technique haussier est clair: en s'affranchissant nettement jeudi 26/10 d'une figure de latéralisation tracée depuis le 4 octobre, l'indice s'est libéré d'une résistance, jusqu'à venir tracer des sommets inédits depuis janvier 2008, soit près d'une décennie.

Cette relance du mouvement haussier après une consolidation à plat, sans aucun retracement, montre toute la puissante de la configuration graphique depuis sa sortie de canal baissier, sur gap de rupture (breakaway gap) le 11 septembre.

A noter la confirmation par les volumes d'échanges, qui sont restés fermes jeudi dernier, et par la structure de la bougie tracée, allongée et quasi sans mèche, dite en marubozu blanc selon la nomenclature japonaise consacrée.

A quoi s'attendre dans l'immédiat ?: à une consolidation hachurée, dans une bande comprise en la borne basse du gap haussier de vendredi 27/10 (5 459 points) et les points hauts de la séance de mercredi 1er novembre (5 536 points).

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5665.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5375.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale H163S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5665.00
Support(s) :
5375.00 / 5413.00 / 5338.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : J. Powell officiellement nommé à la tête de la Fed, le marché approuve (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : J. Powell officiellement nommé à la tête de la Fed, le marché approuve (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+275.50 % vs +7.52 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat