Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Il n'y a pas eu de signal baissier jeudi
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 268.01 +0.23 % Temps réel Euronext Paris
5 257.43Ouverture : 5 275.92+ Haut : 5 249.85+ Bas :
+0.20 %Perf Ouverture : 5 256.18Clôture veille : 1 083 650 KVolume :

CAC 40 : Il n'y a pas eu de signal baissier jeudi

(Tradingsat.com) - L'indice CAC 40 s'est retourné à la baisse en cours de séance hier, après avoir plutôt bien réagi dans un premier temps à la conférence de presse de Mario Draghi, à l'issue du Conseil des Gouverneurs de la Banque Centrale Européenne (BCE). Alors que l'Institution a laissé inchangé ses taux, comme largement anticipé, et qu'elle n'a donné aucune précision sur la possibilité d'une inflexion de politique monétaire, au motif que les conditions sur l'inflation n'étaient pas encore au rendez-vous, c'est paradoxalement l'Euro qui s'est envolé face au Dollar sur le marché des changes, provoquant un regain de méfiance sur les marchés d'actions.

Au final, l'indice phare français a clôturé la séance en baisse de 0,32% à 5 199 points. La monnaie unique, sans aucune nouvelle précision dans les intentions de l'Institution monétaire de Francfort, s'est finalement vu confirmée dans sa tendance. Elle se traite actuellement sur le marché des changes contre 1,1640$. La devise commune continue de bénéficier ce matin, par ailleurs, de l'accord de principe d'un soutien financier du Fonds Monétaire International (FMI).

Au chapitre macroéconomiques hier, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage aux Etats-Unis ont été publiées, en contraction notable par rapport à la semaine précédente, à 233 000. L'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie a quant à lui calqué la dynamique de l'indice Empire State publié lundi. Il s'affiche en baisse ce mois-ci à 19,5, loin de ce qu'envisageaient en moyenne les économistes (23,4).

Côté valeurs, Air France (-8,31% à 12,365 euros) a lourdement chuté, comme l'ensemble du secteur aérien à la suite des perspectives mitigées annoncées par la compagnie britannique EasyJet.

Au lendemain d'un bond de 5,7%, Soitec parvenait à clôturer symboliquement dans le vert après la publication mercredi soir de son chiffre d'affaires du 1er trimestre (exercice 2017-2018). Les ventes du spécialiste des matériaux semi-conducteurs innovants ont atteint 69,6 millions d'euros sur la période, en hausse de +22% à taux de change constants par rapport au 1er trimestre 2016-2017.

Ingenico (+5,05% à 86,68 euros) était plébiscité après la publication de ses résultats semestriels et l'annonce de l'acquisition de Bambora, société suédoise à forte croissance spécialisée dans les services de paiement.

A suivre ce vendredi la réaction du secteur automobile aux publications très encourageantes de plusieurs équipementiers (Valeo, Faurecia, et Plastic Omnium).

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions de la cote ont terminé à des niveaux quasi stables la séance de jeudi (-0,13% à 21 611 pour le Dow Jones, et +0,08% à 6 390 pour le Nasdaq Composite, qui inscrit un nouveau sommet historique). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a clôturé inchangé à 2 473 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1640$. Le baril de WTI, autre baromètre classique de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 47,00$.

Sur le plan macroéconomique ce vendredi, aucune statistique d'importance majeure n'est attendue de part et d'autre de l'Atlantique. L'agenda se densifiera lundi avec une batterie d'indicateurs PMI, manufacturier et service, en Zone Euro.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'avancée de l'indice phare français reste, dans l'immédiat, bridé par la borne haute d'un canal de consolidation descendant, corridor qui fait pleinement sens sur le plan technique, et que nous avons représenté en noir sur nos graphiques.

La séance de jeudi n'a toutefois pas valeur de retournement baissier au sein du canal, dans le sens où la structure en englobante baissière été évitée, et que les volumes de transactions sont restés mesurés. Aussi, l'h'hypothèse d'atteinte de point bas les 30 juin et 6 juillet reste d'actualité.

On continuera naturellement de mettre sous surveillance accrue la borne haute de ce canal. Son franchissement, sous réserve de confirmation en données de clôture, d'accélération des volumes de transaction, validerait définitivement le message haussier. Un pullback consécutive à cette extension haussière serait le cas échéant une invitation à renforcer ses positions.

Dans l'immédiat et à l'échelle de la séance à venir, un rééquilibrage des forces en présence est attendu.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5320.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5135.00 points relancerait la pression vendeuse.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 8768S est adapté.
Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 5320.00 / 5370.00 / 5442.00
  • Support(s) : 5135.00 / 5038.00 / 4980.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : 1 % / 2 % / 3 %
  • Ecart(s) support : -3 % / -5 % / -6 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Il n'y a pas eu de signal baissier jeudi (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Il n'y a pas eu de signal baissier jeudi (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...