Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 833.20 +1.92 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : En partie basse de canal

lundi 24 juillet 2017 à 08h34

(BFM Bourse) - Le CAC 40 a terminé la semaine passée sur une séance de très fort repli, avec par moment, des petits mouvements d'accélération baissière très sensibles. L'indice phare parisien a ainsi fondu sur la borne basse d'un canal baissier qui fait sens depuis début mai. En cause, l'Euro "fort", qui pénalise en premier lieu les perspectives des groupes exportateurs, dont l'indice phare parisien est fortement représenté. Le CAC a perdu au final 1,57% à 5 117 points, dans une accélération des volumes de transaction.

Le statu quo complet de M. Draghi, à l'issue du Conseil des Gouverneurs de la Banque Centrale Européenne plus tôt dans la semaine, a finalement renforcé la monnaie unique dans sa tendance. Pour rappel, les débats concernant la stratégie à adopter sur le programme de rachats d'actifs sont reportées à l'automne, les conditions, notamment sur la dynamique des prix, n'étant pas réunies à ce jour.

Aucun chiffre macroéconomique majeur n'est venu alimenter les débats vendredi, de part et d'autre de l'Atlantique.

Les grosses capitalisations dépendantes des performances à l'export ont subi l'effet d'un Euro en hausse, à l'image de Kering (-1,54% à 306,60 euros), ou Airbus (-1,37% à 71,37 euros).

Le secteur automobile était particulièrement pénalisé, dans le sillage des résultats trimestriels de Valeo (-6,94% à 59,58 euros), marqués par un ralentissement de la croissance. Peugeot (-3,41% à 18,40 euros), Renault (-2,75% à 81,08 euros), Faurecia (-2,69% à 47,155 euros), ou encore Plastic Omnium (-1,19% à 32,99 euros), ont subi des dégagements à la hauteur de l'ampleur de la prise de hauteur initiale.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé la journée de vendredi symboliquement dans le rouge, à des niveaux toutefois proches de l'équilibre, à l'image du Dow Jones (-0,15% à 21 580 points) ou du Nasdaq Composite (-0,04% à 6 387 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a clôturé à 2 472 points (-0,04%).

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1670$. Le baril de WTI, autre baromètre classique de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 45,80$.

Sur le plan macroéconomique ce lundi, à suivre ce matin une batterie d'indicateurs PMI (manufacturier et service) en Zone Euro. L'indice synthétique pour l'ensemble de l'Union monétaire est prévu pour 10h00. Pour les Etats-Unis, ces indicateurs sont attendus pour 15h45. A suivre également à 16h00, outre Atlantique, les ventes de logements existants.

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: la liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance du mercredi 26 juillet.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'avancée de l'indice phare français reste, dans l'immédiat, bridé par la borne haute d'un canal de consolidation descendant, corridor qui fait pleinement sens sur le plan technique, et que nous avons représenté en noir sur nos graphiques.

Le séance de vendredi a ramené l'indice sans ménagement quasiment au contact de la borne basse de ce corridor, tout en traçant une mèche en fin de séance, qui a montré l'essoufflement précoce de ce mouvement vendeur. Au passage, l'indice phare français en pa profité pour grignoté une partie du reliquat du gap du 24 avril, gap initialement immense et qui n'existe plus qu'entre 5 082 et 5 095 points.

On continuera naturellement de mettre sous surveillance accrue la borne haute de ce canal. Son franchissement, sous réserve de confirmation en données de clôture, d'accélération des volumes de transaction, validerait le moment venu définitivement le message haussier. Un pullback consécutive à cette extension haussière serait le cas échéant une invitation à renforcer ses positions. Nous n'y sommes pas encore.

Avis positif de court terme privilégié, sur ces niveaux.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 5082.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Turbo Société Générale Q432S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
5259.00 / 5320.00 / 5442.00
Support(s) :
5082.00 / 4980.00 / 4930.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : En partie basse de canal (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : En partie basse de canal (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.00 % vs -2.77 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat