Bourse > CAC 40 > CAC 40 : E. Macron pourra compter sur une majorité très large
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 252.23 -0.82 % Temps réel Euronext Paris
5 282.87Ouverture : 5 284.96+ Haut : 5 237.67+ Bas :
-0.58 %Perf Ouverture : 5 295.75Clôture veille : 1 913 310 KVolume :

CAC 40 : E. Macron pourra compter sur une majorité très large

(Tradingsat.com) - Le marché parisien devrait ouvrir en légère baisse ce lundi, dans un marché qui n'a pas encore achevé sa consolidation. Vendredi, le CAC 40 parvenait à inscrire quelques gains (+0,67% à 5 299 points), sur une courte reprise technique.

Les opérateurs devront composer ce matin avec les résultats du premier tour des élections législatives françaises, avec une confirmation de la redistribution complète des cartes. La République en Marche est le grand gagnant de ce premier tour, avec des projections de sièges, à l'issue du second, comprise entre 390 et 430, sur 577. Emmanuel Macron est en passe de réussir son deuxième pari, celui de constituer un majorité absolue, en vue de faciliter les réformes engagées sur le quinquennat.

La semaine des opérateurs sera naturellement animée par l'issue, mercredi 14, d'une nouvelle réunion de deux jours du Comité de politique monétaire (FOMC). Une échéance de juin qui devrait, selon les enquêtes auprès des gérants, se solder par un nouveau relèvement du loyer du Dollar (le deuxième de l'année). Tout l'enjeu sera de déceler le moindre indice dans les éléments de langage employés, permettant de jauger du rythme à venir du resserrement de la vis monétaire.

Pour rappel, jeudi dernier, la Banque Centrale Européenne (BCE) vient de laisser inchangé son principal taux directeur, comme l'avaient largement anticipé les salles des marchés. Mario Draghi a néanmoins changé des éléments de langage, changements qui ne sont pas passés inaperçus, notamment sur la suppression à la référence de "risques baissiers" concernant l'économie européenne. De quoi préparer progressivement l'opinion à un infléchissement progressif de la politique monétaire.

Côté valeurs, Groupe Eurotunnel a perdu 1,82% à 10,265 euros, loin toutefois de ses plus bas de séance, sous l'effet de l'abaissement de la recommandation de Barclays. Le broker affiche désormais une opinion "Pondération en ligne" sur la société gérante du tunnel sous la Manche, contre une précédente opinion "Surpondérer". L'objectif de cours reste inchangé à 11 euros.

Même son de cloche pour Rexel (-1,94% à 14,88 euros) pénalisé par l'abaissement de la recommandation de Kepler Cheuvreux. Le broker conseille désormais d' "Alléger" ses positions sur le spécialiste de la distribution professionnelle de matériel électrique au lieu d'une précédente opinion "Acheter". L'objectif de cours passe de 17,80 euros à 14 euros.

Nanobiotix accélérait vendredi son ascension (+5,21% à 21,80 euros). Une progression à laquelle certains gros investisseurs semblent participer. La banque d'affaires JP Morgan, via sa filiale JP Morgan Asset Management Holdings Inc. vient ainsi d'informer l'Autorité des marchés financiers avoir franchi en hausse, le 6 juin 2017, le seuil de 5% du capital de Nanobiotix pour détenir 5,08% du capital et 4,80% des droits de vote de la société.

Soitec a amplifié sa prise de hauteur (+6,44% à 59,49 euros). La hausse dépasse les 20% depuis début juin, les 50% depuis début mai, et les 100% depuis le début de l'année, permettant au titre d'évoluer au plus haut depuis mars 2012. L'opération reconquête de la Bourse engagée par le spécialiste des matériaux semi-conducteurs innovants s'est amplifiée avec la publication le 19 avril 2017 d'un chiffre d'affaires de 70,5 millions d`euros pour le 4ème trimestre de l`exercice 2016-2017. U

Enfin, l'action Balyo s'est envolée vendredi de 24,1% à 5,10 euros pour son premier jour de cotation, par rapport à son prix d'introduction de 4,11 euros. La société spécialisée dans la robotisation des chariots de manutention a connu un très large succès pour son introduction sur le compartiment C d'Euronext. ne solide performance portée par la hausse des ventes de produits FD-SOI et Emerging SOI.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé la séance de vendredi en "ordre dispersé", en raison d'une forte rotation des secteurs. Le Dow Jones a gagné vendredi 0,42% à 21 271 points, tandis que le Nasdaq Composite, indice à forte dominante technologique, a fortement reflué de 1,80% à 6 207 points. Enfin, le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a terminé la journée sur une note neutre (-0,08% à 2 431 points).

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1210$. Le baril de WTI, autre baromètre classique de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 46,10$.

Sur le plan macroéconomique ce lundi, la production industrielle italienne sera publiée à 10h00. Aucun indicateur d'importance majeur ne viendra animer la séance de lundi. L'agenda se densifiera quelque peu demain avec en particulier, l'indice des prix à la consommation au Royaume-Uni à 10h30, l'indice de sentiment économique (ZEW) en Allemagne à 11h00, ainsi que l'indice des prix à la production aux Etats-Unis à 14h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Vendredi, l'indice phare français parvenait à rebondir sur des critères techniques, après une succession de deux "dojis", dans des volumes en décélération, en venant buter contre la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé), courbe de tendance qui s'est inversée nettement à la baisse et qui constitue un niveau de résistance graphique de court terme.

La vision de fond reste inchangée. Nous demeurons particulièrement haussier sur la configuration graphique de fond du CAC, mais considérons que le pullback du 18 mai, sur borne haute du gap, n'est probablement pas suffisant pour assainir la situation graphique. La psychologie de marché reste encore sur la défensive. Les "plus hauts" des 8 mai, 15 mai, 25 mai sont décroissants. Seule exception, le 2 juin, mais il y a justement eu retournement en cours de séance...

Nous avions identifié un premier seuil d'intervention à l'achat vers 5 250 points, soit 20 points au-dessus de la borne haute du gap immense du 24/04. Il y a bien eu réaction dut ce niveau, mais il faudra des signes techniques bien plus tranchants pour envisager une reprise franche de la vague haussière majeure à partir de ces niveaux. L'installation d'une dérive latérale, avec grignotage en partie du gap immense du 24 avril reste possible. Ne nous laissons donc pas tenter par un retour à l'achat massif prématuré.

Avis légèrement négatif à l'échelle de la séance de ce lundi, tout en mettant en surveillance accrue les configurations graphiques des valeurs bancaires de la cote parisienne.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5370.00 points.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale O542S est adapté.
Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 5370.00 / 5442.00 / 5665.00
  • Support(s) : 5230.00 / 5135.00 / 4980.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : 2 % / 3 % / 7 %
  • Ecart(s) support : -0 % / -2 % / -5 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : E. Macron pourra compter sur une majorité très large (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : E. Macron pourra compter sur une majorité très large (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI