Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 116.79 -0.55 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Des rendez-vous géopolitiques et monétaires importants

(BFM Bourse) - L'indice CAC 40 a progressé de 0,43% à 5 473 points lundi, porté clairement par un secteur bancaire rassuré par les propos du nouveau ministre des Finances italien. Il a assuré que son gouvernement, fruit pour rappel d'une coalition inédite entre 5 Etoiles et La Ligue, n'avait aucunement pour projet une sortie de l'Italie de la Zone Euro.

Un soulagement qui contrebalance l'attitude incompréhensible de D. Trump après sa participation au G7 canadien. Une fois de plus, Donald Trump s'est montré déroutant. Après avoir apposé sa signature en bas d'un communiqué commun des dirigeants des 7 puissances sur le commerce, le Président américain, qui a pris congé de ses homologues avant la fin du sommet, pour rallier Singapour avant sa rencontre avec le leader nord-coréen Kim Jong Un, a finalement, dans un tweet lapidaire dont il a le secret, décidé de retirer son engagement. Il a même surenchéri en poursuivant ses attaques contre l'Union Européenne et le Canada, sur le réseau social...

Désormais les gérants vont être attentifs à l'issue du sommet entre Trump et Kim Jong Un, pour pouvoir en mesurer les impacts potentiels sur le processus de dénucléarisation, et des chances d'une signature de paix entre les deux Corées, encore officiellement en guerre.

Par ailleurs, la semaine va être marquée par deux rendez-vous monétaires très importants: la réunion du Conseil des Gouverneurs de la Banque Centrale Européenne jeudi, mais dès demain, l'issue d'une réunion deux deux jours du Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC). Une hausse des taux directeurs fédéraux est largement attendue, mais la puissante institution monétaire dirigée par M. Powell ne devrait pas infléchir plus durement sa politique, en raison de fondamentaux économiques solides, sans signe de surchauffe. Verdict mercredi.

Aucun chiffre macroéconomique d'importance ne figurait à l'agenda statistique lundi. Le reste de la semaine sera en revanche très dense et riche sur ce point, avec en particulier dès ce mardi l'indice des prix à la consommation aux Etats-Unis (voir plus bas).

Côté valeurs, le secteur bancaire était à l'honneur sur fond d'apaisement des craintes d'Italexit, à l'image de ses principaux représentants sur la cote parisienne: Société Générale (+1,58% à 37,82 euros), BNP-Paribas (+1,82% à 54,68 euros), Crédit Agricole (+1,60% à 12,08 euros), ou encore Natixis (+2,64% à 6,446 euros).

Eramet a chuté de 7,04% à 128,0 euros alors que le rachat du groupe minier australien Mineral Deposits Limited se complique. En effet, d'après des informations de l'Australian Financial Review, Farjoy Pty (une société d'investissement) et Harry Hirschowitz, qui contrôlent à eux deux 12% de l'entreprise MDL, ont décidé d'agir de concert afin de contrer l'offre du groupe minier français, qu'ils jugent insuffisante.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont clôturé lundi dans le vert mais dans des marges très étroites, à l'image du Dow Jones (+0,02% à 25 322 points) ou du Nasdaq Composite (+0,19% à 7 659 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a grignoté 0,11% à 2 782 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1760$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 66,20$.

Sur le plan macroéconomique ce mardi, à suivre le taux de chômage en Italie à 10h00, le rapport mensuel sur l'emploi au Royaume-Uni à 10h30, les indices ZEW de sentiment économique en Allemagne et pour l'ensemble de la Zone Euro à 11h00, et pour les Etats-Unis: l'indice NFIB des petites entreprises à 14h30, et l'indice des prix à la consommation à 14h30 également.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Même si la structure du chandelier en englobante baissière tracée jeudi n'est pas formellement validée, par manque de volumes et d'ampleur du corps de la bougie, l'indice phare française est le reflet d'une grande prudence des opérateurs, à l'approche de grands rendez-vous géopolitiques et monétaires.

Mais dans l'immédiat, un retour sur la borne haute d'un canal qui se dessine, vers 5 512 points, est l'option retenue. Son franchissement net et dans de forts volumes validerait la reprise d'un directionnel haussier de court terme, mais nous n'y sommes pas encore.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 5363.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Turbo Société Générale U585S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
5512.00 / 5665.00 / 6000.00
Support(s) :
5363.00 / 5081.00 / 5038.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Des rendez-vous géopolitiques et monétaires importants (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Des rendez-vous géopolitiques et monétaires importants (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+280.60 % vs +2.93 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat