Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 909.64 +1.20 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Des mesures monétaires et budgétaires à la hauteur ?

mercredi 11 mars 2020 à 08h32

(BFM Bourse) - A la suite d'un violent krach pétrolier, inédit dans son ampleur depuis 1991, et d'un krach boursier lundi (-8,39% pour le CAC, deuxième pire performance quotidienne de son histoire), l'indice phare parisien n'est pas parvenu à se maintenir dans le vert mardi en clôture (-1,51% à 4 636 points), dans un contexte d'expansion à l'échelle mondiale de l'épidémie de coronavirus Covid-19. L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) parle désormais de pandémie.

Le bilan du coronavirus est désormais, à l'échelle mondiale, de près de 120 000 cas confirmés, et de près de 4 300 morts, selon les données compilées par l'Université Johns Hopkins. Si le nombre de nouveaux cas quotidiens en Chine tend à se stabiliser (formation d'un palier), et que le taux d'utilisation des capacités de production reprend le chemin de la hausse, la propagation incontrôlable du virus à l'échelle de la planète rend encore indéchiffrable les conséquences sur l'activité économique. En Zone Euro, sa troisième puissance économique, l'Italie, est quasiment paralysée. En France, 33 décès sont à déplorer, pour 1 784 cas confirmés.

Les investisseurs guettent nerveusement, dans ce contexte, les annonces de relance budgétaire et monétaire des grandes puissances économiques.

La Fed a déjà abaissé ses taux fédéraux (fed funds) de 50 points de base dans la précipitation la semaine dernière à l'issue d'une réunion du G7 Finances. "Les probabilités d'une baisse de taux de la Fed sont maintenant de 97% pour 75 points de base, alors que lundi les probabilités étaient plutôt pour une baisse de 100 pdb pour la réunion du mois de mars." relèvait Vincent Boy, analyste marché chez IG France. Donald Trump, qui craint une contraction de la consommation, principale moteur de la croissance outre Atlantique, ne manquera pas de mettre une pression accrue sur Mr Powell.

La BCE, qui dispose d'une marge de manoeuvre purement monétaire beaucoup moins importante, pourrait proposer une augmentation du programme de rachat d'actifs (Quantitative Easing) et un assouplissement des paramètres du TLTRO3 (les opérations de refinancement ciblées à long terme proposées aux banques). La BCE réunit demain son Conseil des Gouverneurs.

Par ailleurs, un plan de relance sous la forme de la création d'un fonds de 25 Milliards d'euros en réponse aux difficultés ponctuelles des entreprises face à l'épidémie a été annoncé par la Présidente de la Commission, Ursula von der Leyen.

De son côté, Trump annonçait lundi soir qu'il rencontrerait le leader de la majorité républicaine au Sénat ainsi que les représentants républicains de la chambre basse pour discuter des modalités d'une réduction d'impôt sur les salaires et d'une aide aux entreprises mises en difficultés par la situation sanitaire, notamment dans le transport et l'hôtellerie.

Au chapitre statistique, les chiffres de la production italienne au mois de janvier, pourtant en nette hausse (+3,7% en rythme mensuel) n'ont naturellement eu aucun impact: les investisseurs sont déjà tournés vers les chiffres du mois de février...

Côté valeurs, un certain nombre de très grosses capitalisations cycliques, après avoir subi des pertes très importantes lundi, ont vu leur valorisation boursière se dégrader davantage mardi, à l'image d'EDF (-4,83% à 10,835 euros), Engie (-4,90% à 13,01 euros), Vinci (-6,14% à 75,76 euros), ou Bouygues (-4,74% à 29,76 euros).

Vif rebond mardi de l'autre côté de l'Atlantique, sur les principaux indices sur actions, à l'image du Dow Jones (+4,89% à 25 018 points) ou du Nasdaq Composite (+4,95% à 8 344 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 4,94% à 2 882 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1360$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 34,70$.

À l'agenda statistique ce mercredi, à suivre en priorité l'indice des prix à la consommation aux Etats-Unis à 13h30, ainsi que les stocks de pétrole, toujours outre Atlantique, à 15h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le krach s'est traduit graphiquement lundi par un gap immense qui a enfoncé sans aucune forme d'hésitation dès l'ouverture le seuil psychologique des 5 000 points. Les volumes intenses, l'incapacité à développer une quelconque réaction en cours de séance, la clôture sur les points bas de séance, ont lourdement dégradé la configuration du CAC 40. La panique a sur une courte période fait place à la peur accumulée depuis deux semaines.

Ce gap immense n'a été contesté en toute petite partie mardi.

La question à se poser désormais est celle de savoir si ce mouvement d'abdication est unique dans l'épisode massif de "retracement" opéré depuis le 24 février, ou s'il sera suivi d'autres mouvements d'abdication. La structure des bougies sur le rééquilibrage momentané des forces pour la suite de ma semaine sera à ce titre, tout comme la dynamique des volumes, riche d'enseignement. Dans tous les cas, l'absence de réaction en cours même de séance lundi, suite à un premier mouvement d'abdication, en dit long sur la puissance de la fédération du camp vendeur, et les probabilités d'atteinte de nouveaux points bas dans cet épisode noir, sont à terme importantes.

Avis positif néanmoins à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 4065.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
5000.00 / 5081.00 / 5509.00
Support(s) :
4065.00 / 3892.00 / 3789.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Des mesures monétaires et budgétaires à la hauteur ? (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Des mesures monétaires et budgétaires à la hauteur ? (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.10 % vs -1.24 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat