Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 990.49 -1.17 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Des forces en présence encore trop dispersées

jeudi 19 janvier 2017 à 08h35

(BFM Bourse) - Si l'indice phare français est attendu en légère hausse à l'ouverture ce jeudi, la psychologie de marché dominante reste à la prudence, les cours continuant de tracer des oscillations de consolidation sous les 4 930 points (résistance de court terme). A terme, un passage rapide sous les 4 820 points permettrait même d'assainir encore un peu plus la situation, avant un franc redémarrage des cours.

Au chapitre macroéconomique hier, aucune surprise à signaler, les indices des prix à la consommation aux Etats-Unis, quel que soit le panier retenu, comme la production industrielle et le taux d'utilisation des capacités productives, ont précisément atteint le consensus. Quant au Livre Beige de la Fed, publié hier également, il préconise une remontée progressive des taux directeurs fédéraux, pour ne pas à avoir à resserrer le cas échéant trop fort le robinet monétaire, une fois les tensions inflationnistes à un niveau trop significatif. L'agenda sera dense en publications ce jour, comme nous le détaillons en toute fin de la présente analyse.

Côté valeurs, Atari a progressé de 4,35% à 0,24 euro, après la publication de son premier semestre clos le 30 septembre 2016.

Axa (-1,93% à 23,15 euros), et Vallourec (-2,48% à 6,68 euros), valeurs à fort effet Bêta, qui avaient amplifié le CAC lors de la première partie du rallye, ont reflué significativement.

Sur le front des small caps, McPhy Energy a bondi de 31% à 5,79 euros. Le concepteur, fabricant et intégrateur d`équipements hydrogène pour les secteurs de l`énergie et de l`industrie a fait état en 2016 d'une progression de ses ventes de 91% à 7,5 millions d'euros.

Fexim a perdu 6,05% à 9,62 euros, les comptes 2016 n'ayant pas convaincu les actionnaires malgré une activité solide.

Journée mi-figue mi-raisin hier à Wall Street, où les principaux indices sur actions ont terminé en ordre dispersé, les investisseurs n'étant pas encore prêt à se fédérer à l'achat. Le Dow Jones, malgré une bonne seconde partie de séance, a perdu 0,11% à 19 804 points, et le Nasdaq Composite est parvenu à grappiller 0,31% à 5 555 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a également terminé légèrement dans le vert (+0,18% à 2 271 points).

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,0690$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 52,70$.

Sur le plan macroéconomique ce jeudi, à suivre l'indice des prix à la production en Suisse à 09h15, la décision de la BCE sur les taux directeurs à 13h15, suivie de la conférence de presse de l'Institution à 14h30. Côté américain, l'agenda est relativement dense en publications importantes aujourd'hui, avec entre autres, à 14h30, les mises en chantier de logements et permis de construire, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage et l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie. Les stocks de pétrole seront dévoilés à 17h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Revenons à la définition de la résistance, au sens graphique. On peut la définir comme un niveau (horizontale, oblique, courbe...) qui s'oppose momentanément à la progression des cours. C'est en quelque sorte un lieu de rendez-vous, de concentration des flux vendeurs. C'est exactement ce qui se s'organise actuellement sous les 4 930 points. Ce qui ne veut pas dire que le biais de fond perde en qualité, ce dernier restant massivement haussier. Mais le besoin de respiration des coursn à ce stade, est trop important.

Autre constatation intéressante, qui milite dans le sens d'un besoin de respiration des cours. Sur les séances de lundi et de mardi, l'indice phare parisien est venu comblé rapidement son gap baissier d'ouverture avant de se replier.

A terme, les 4 930 points sont voués à être franchis, et la force des volumes (le niveau de participation des opérateurs) en dira long sur la motivation du camp acheteur. En attendant, le besoin de consolidation est encore important, avant de pouvoir imaginer une fédération importante du camp acheteur. Les forces en présence sont encore trop dispersées.

Avis neutre réitéré à l'échelle de la séance de ce jeudi.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 4929.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 4822.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale M705S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
4929.00 / 5000.00 / 5217.00
Support(s) :
4822.00 / 4746.00 / 4342.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Des forces en présence encore trop dispersées (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Des forces en présence encore trop dispersées (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+306.10 % vs +0.39 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat