Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 506.85 +1.44 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Des craintes légitimes face au coronavirus, pas de psychose

mardi 28 janvier 2020 à 08h33

(BFM Bourse) - L'indice CAC 40 a plongé de 2,68% à 5 863 points lundi, le marché faisant les frais des craintes d'une expansion de l'épidémie de coronavirus sévissant en Chine et ayant déjà atteint une dizaine de pays dont les États-Unis, le Japon et la France, où trois cas ont été effectivement confirmés et où une dizaine de personnes sont actuellement sous surveillance. L'OMS a corrigé son évaluation de la menace, la qualifiant désormais d'"élevée" et non plus de "modérée", l'organisation ayant admis une "erreur de formulation" dans ses précédents rapports.

Le bilan est désormais de 2 886 infections, pour 81 morts. Ce qui représente un taux de mortalité de 2,8%, à comparer à celui d'Ebola, proche des 40%...

Même si toute comparaison est prématurée, il s'agit pour rappel d'un virus de la même famille que celui qui avait provoqué l'épidémie de SRAS (le syndrome respiratoire aigu sévère) qui avait fait près de 800 victimes en Asie du sud-est en 2003, et coûté entre 0,5 et 1% de PIB aux pays touchés, selon une étude de l'Apec (Coopération économique pour l'Asie-Pacifique).

Une situation sanitaire angoissante qui tombe particulièrement mal alors même que la Chine avait plutôt rassuré la communauté financière avec une croissance du PIB sur 2019 légèrement supérieure à 6%. Les vacances du Nouvel An lunaire sont prolongées, avec la fermeture d'un nombre grandissant d'entreprises jusqu'à nouvel ordre.

Au chapitre statistique hier, concernant l'indice allemand IFO (Information and Forschung), baromètre de la première économie de la zone euro: il ressort ce mois-ci en contraction significative, à 95.9, loin sous la cible (97.1). L'indicateur est calculé à partir d'un questionnaire passé auprès de 7.000 décideurs économiques, portant sur les conditions actuelles des affaires, et leur vision à l'échelle six mois. On le catégorise traditionnellement parmi les indicateurs à plus fort impact sur la monnaie unique. Les ventes de logements neufs aux Etats-Unis sont pour leur part ressortes légèrement sous les attentes, sans aucunement faire réagir un marché préoccupé par d'autres sujets.

Côté valeurs: particulièrement exposé, le secteur du luxe continue de subir en Bourse les anxiétés liées au coronavirus chinois: LVMH a perdu lundi 3,68% à 401,00 euros, Kering 3,61% à 552,60 euros, Christian Dior 3,69% à 433,0 euros, et Hermes 4,30% à 680,4 euros. D'autres titres fortement dépendants de la consommation chinoise ont accusé le coup, à l'image de L'Oréal (-4,62% à 258,0 euros), perdant pour le coup ses attributs de valeur refuge. Un certain nombre de cycliques perdaient beaucoup de terrain également: citons Eramet (-3,53% à 38,50 euros), Vallourec (-3,39% à 2,279 euros), Valeo (-3,99% à 27,42 euros) ou Plastic Omnium (-3,36% à 23,29 euros).

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont corrigé pour leur première séance de la semaine, à l'image du Dow Jones (-1,57% à 28 535 points) ou du Nasdaq Composite (-1,89% à 9 139 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 1,57% à 3 243 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1020$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 52.90$.

À l'agenda statistique ce mardi, à suivre en priorité, outre Atlantique, les commandes de biens durables à 14h30, l'Indice S&P Case Schiller des prix de l'immobilier (20 agglomérations représentatives) à 15h00, l'Indice de confiance des consommateurs (Conference Board) à 16h00, ainsi que l'Indice manufacturier de la Fed de Richmond, à 16h00 également.

À noter, pour les détenteurs de positions au RD: la liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance du jour. Ce mardi 28 janvier marque donc le dernier jour de négociation des ordres SRD pour le mois en cours.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Concernant le cadre de fond, qu'il convient de rappeler, car il sert de base de travail:

L'appétit des acheteurs reste finalement, à ce stade, insatiable. Comme nous le précisions dans nos précédentes analyses, le décrochage très ponctuel des 02 et 03 décembre n'a aucunement remis en doute la qualité du biais de fond. Il a défini le cadre d'une respiration, qui au final aura été de très courte durée.

Cet épisode, du point de vue de la psychologie de marché, a répondu point par point dans son déroulé à l'épisode qui a suivi le décrochage ponctuel lui aussi, des 1er et 02 octobre. On remarquera dans les deux cas l'inflexion haussière rapide de la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé) et le caractère imperturbable de la courbe de tendance de fond, la moyenne mobile à 100 jours (en orange).

Le mouvement de rally de fin d'année, est amené à se poursuivre en ce début d'année.

Une fois rappelé ce cadre de fond essentiel, qu'en est il de la situation à court terme ?:

L'indice phare français a parcouru mercredi à la baisse l'intégralité de l'ampleur du range (mince canal latéral) entre 6 000 et 6 065 points. Les 6 000 points, alors fragilisés, ont lâché, avant d'être regagnés. Après la séance de lundi, les 6 000 points basculent de nouveau en résistance, pour une durée désormais plus grande. Nous parlerons dans l'immédiat de phase de consolidation élargie. L'ampleur de cette figure élargie est en cours de définition.

Avis neutre à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 6000.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5725.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale M482S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
6000.00 / 6065.00
Support(s) :
5725.00 / 5612.00 / 5393.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Des craintes légitimes face au coronavirus, pas de psychose (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Des craintes légitimes face au coronavirus, pas de psychose (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+310.60 % vs -9.34 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat