Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 921.01 -1.21 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Des changements d'humeur radicaux à prévoir ces prochaines semaines

lundi 11 mai 2020 à 08h20

(BFM Bourse) - La sortie de confinement débute ce lundi en France. Elle sera progressive, mais elle a le mérite de dater un moment attendu par de nombreux Français. L'humeur quelque peu badine, sur fond d'effet "bout du tunnel', avec ce "déconfinement", ne doit pas faire oublier un principe de réalité: la catastrophe économique, tant productive, que commerciale ou budgétaire, est historique. Pour autant, la Bourse de Paris, qui ouvrait vendredi 8 mai (férié) dans des conditions normales d'horaires et de cotations, parvenait à clôturer dans le vert (+1.07% à 4 549 points pour le CAC 40), avec la publication d'un rapport fédéral sur l'emploi moins catastrophique qu'anticipé, et avec un léger apaisement dans les tensions commerciales et diplomatiques entre Washington et Pékin.

Point d'orgue statistique de la semaine, le rapport NFP (Non Farm Payroll) sur l'emploi américain (données fédérales) est naturellement catastrophique pour le mois d'avril, avec une économie restée sous cloche, mais les chiffres publiés ressortent à des niveaux moins abyssaux que ne laissaient augurer les différents consensus. La sanction est toutefois percutante: la barre des 20 millions de postes détruits dans le secteur privé (hors agriculture) a été franchie, et le taux de chômage, attendu en flambée à 16%, est ressorti à 14.7% de la population active, dans un pays qui baignait dans le plein emploi avant la pandémie de Covid-19.

"En avril, le taux de chômage a augmenté de 10,3 points de pourcentage pour atteindre 14,7%. C'est le taux le plus élevé et la plus forte augmentation au cours du mois de l'histoire de la série (les données désaisonnalisées sont valables depuis janvier 1948). Le nombre de chômeurs a augmenté de 15,9 millions pour atteindre 23,1 millions en avril", indique le US Bureau of Labor Statistics. "Les fortes augmentations de ces indicateurs reflètent les effets de la pandémie de coronavirus et les efforts pour la contenir", explique sans surprise le Bureau.

Etonnamment, le niveau des salaires horaires moyens a bondi de 4.7% (contre un consensus à 0.5%). "En avril, la rémunération horaire moyenne de tous les employés salariés non agricoles a augmenté de 1,34 $ pour atteindre 30,01 $ et les gains horaires des employés de la production et des non-superviseurs du secteur privé ont augmenté de 1,04 $ pour atteindre 25,12 $ en avril." détaille le Département du Travail. "Cette augmentation du salaire horaire moyen reflète en grande partie la perte importante d'emplois chez les travailleurs les moins rémunérés", explique le Département.

La tendance a par ailleurs été soutenue par des progrès dans les discussions sur le commerce entre les négociateurs chinois et américains qui ont convenus de collaborer pour faciliter la mise en application de l’accord de “phase 1” signé en janvier. Un signal positif alors que les tensions entre les deux premières puissances économiques mondiales semblaient s'être ravivées au cours des derniers jours. Et ce depuis les insinuations de plus en plus fermes de l'exécutif fédéral américain sur la provenance du SARS-Cov2 (du laboratoire P4 à Wuhan) - sans apport à ce stade des preuves adéquates !

Côté valeurs, les valeurs à fort effet Bêta actuel se sont nettement distinguées vendredi. Les meilleures performances sont pour Saint Gobain (+4,44% à 25,40 euros), Vinci (+3,90% à 76,80 euros) et Legrand (+3,88% à 59,90 euros). Les compartiments aéronautique, automobile et du luxe étaient également recherchés. Airbus est parvenu à grappiller 0,6% malgré son annonce (une commande de neuf avions A320 et A321 et la livraison de 14 livraisons en avril) et Safran termine à l'équilibre (+0,05%) après avoir pourtant annoncé le licenciement de 3 000 employés au Mexique alors que l'industrie aéronautique fait face à un déclin sans précédent de la demande provoqué par la crise sanitaire liée au coronavirus. Le secteur automobile a bénéficié nettement du courant porteur (+3,7% pour Peugeot, +2,5% pour Renault, +2,2% pour Michelin).

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont amplifié leur rally printanier vendredi à l'image du Dow Jones (+1,91% à 24 331 points) ou du Nasdaq Composite (+1.58% à 9 121 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 1.69% à 2 929 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.0840$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 25,60$.

À l'agenda statistique ce lundi, à suivre en priorité la production industrielle en Zone Euro à 10h00, et le bulletin trimestriel de la Banque d'Angleterre à 13h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Depuis le 07 avril, l'indice phare tricolore est en phase périlleuse de tracé d'une figure chartiste baissière basée sur une zone de garde-fou à 4 350 / 4 360 points. Cette figure, tracée dans des volumes de plus en plus faible, constitue la suite d'une vive réaction légitime de contestation post-abdication. A terme, une rupture des 4 357 points mettra en danger l'indice sur les prochaines semaines. Avec reprise en main du camp vendeur.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 4600.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 4435.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
4600.00 / 4700.00
Support(s) :
4435.00 / 4357.00 / 4117.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Des changements d'humeur radicaux à prévoir ces prochaines semaines (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Des changements d'humeur radicaux à prévoir ces prochaines semaines (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+306.60 % vs -1.01 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat