Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Des acheteurs déterminés, dans un environnement incertain
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 447.44 +0.46 % Temps réel Euronext Paris
5 441.54Ouverture : 5 459.72+ Haut : 5 438.31+ Bas :
+0.11 %Perf Ouverture : 5 422.54Clôture veille : 2 814 080 KVolume :

CAC 40 : Des acheteurs déterminés, dans un environnement incertain

(Tradingsat.com) - L'indice CAC 40 a terminé la séance de mercredi en hausse de 0,26% à 5 567 points, inscrivant des points hauts inédits depuis plus de dix ans. Les volumes restaient pourtant timides, dans un contexte d'indécision et d'attente sur plusieurs sujets épineux: formation d'un gouvernement en Italie, sommet Washington-Pyongyang, échauffement des taux longs américains, négociations commerciales USA - Chine et USA - Japon...

Au chapitre macroéconomique, pas de surprise hier matin concernant les chiffres de l'inflation en Zone Euro. L'indice des prix à la consommation, en données finales pour le mois d'avril, est ressorti en progression de 1.2% en rythme annualisé, stable par rapport au mois précédent et conforme aux attentes des économistes. Côté américain, et même si le calendrier était riche en statistiques majeures, sur l'immobilier neuf, l'industrie ou le pétrole, aucun écart significatif par rapports aux différents consensus n'était à même de provoquer des arbitrages.

Côté valeurs, Elior Group a chuté de 13,97% à 13,30 euros, après l'abaissement de ses objectifs annuels. Le groupe de restauration collective vise désormais une croissance organique "proche de 3%", contre "au moins 3%" précédemment, une marge d’Ebitda retraité comprise entre 7,5% et 7,8% (contre une stabilité du taux de marge d’Ebitda retraité à périmètre et change constants) et enfin à un résultat net par action en baisse (contre une légère progression du résultat net par action ajusté).

Alstom a gagné 3,77% à 40,23 euros, dans le sillage de la publication de son exercice annuel. Le constructeur ferroviaire a vu son bénéfice net grimper de 64% à 475 millions d'euros entre avril 2017 et mars 2018. Sur cette période, le chiffre d'affaires du groupe a également grimpé de 9% à 7,95 milliards d'euros (+10 % à périmètre et taux de change constants). Par segment, l'activité systèmes a augmenté d'environ 30 % grâce à l'avancement des projets de systèmes urbains au Moyen-Orient. Le chiffre d`affaires de l`activité services a atteint 1,5 milliard d`euros avec notamment la contribution des activités de révision de trains Pendolino au Royaume-Uni.

Vallourec (+8,47% à 5,394 euros), CGG (+13,16% à 2,46 euros) et TechnipFMC (+4,11% à 28,14 euros), d'une note de Morgan Stanley qui juge le secteur parapétrolier "attractif ", contre "en ligne" précédemment.

Après la dégringolade d'Iliad (-19,52% mardi), qui a vécu la pire séance de son histoire, les analystes d'Oddo ont fait un point sur la maison-mère de Free. Selon eux, "le cours sous-tend des hypothèses qui ne semblent pas rationnelles, car le marché considère qu’il n’y aura plus jamais de croissance et pas d’amélioration de la marge ce qui justifierait de valoriser le groupe à un multiple de 5,7 fois l’Ebitda 2018".

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions sont parvenus à grappiller quelque points, à l'image du Dow Jones (+0,25% à 24 768 points) ou du Nasdaq Composite (+0,63% à 7 398 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 0,41% à 2 722 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1830$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 71,70$.

Sur le plan macroéconomique ce jeudi, à suivre côté américain, l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie à 14h30, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30, l'indice des indicateurs avancés (Conference Board) à 16h00, ainsi que les stocks de gaz naturel à 16h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

En inscrivant des points hauts inédits depuis plus de 10 ans hier,dans un environnement géopolitique et commercial complexe, l'indice phare tricolore a témoigné de toute la détermination et la résilience du camp acheteur. Au final, la consolidation amorcée le 3 mai aura pris la formation d'une transition en très mince range, sans correction ni retracement. La moyenne mobile courte à 10 jours (en bleu clair) continue de constituer un niveau de support dynamique. A l'échelle de la séance à venir néanmoins, une phase de rééquilibrage des forces en présence est l'option privilégiée.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5665.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5536.00 points relancerait la pression vendeuse.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale F924S est adapté.
Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 5665.00 / 6000.00
  • Support(s) : 5536.00 / 5485.00 / 5363.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : 4 % / 9 %
  • Ecart(s) support : 2 % / 1 % / -2 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Des acheteurs déterminés, dans un environnement incertain (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Des acheteurs déterminés, dans un environnement incertain (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...