Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Déboires politiques de D. Trump, l'appétit pour le risque reste faible
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 237.44 +0.16 % Temps réel Euronext Paris
5 223.29Ouverture : 5 238.29+ Haut : 5 219.71+ Bas :
+0.27 %Perf Ouverture : 5 229.32Clôture veille : 2 462 130 KVolume :

CAC 40 : Déboires politiques de D. Trump, l'appétit pour le risque reste faible

(Tradingsat.com) - L'appétit pour le risque reste faible, dans un marché contrarié par les déboires politiques en série de Donald Trump la semaine passée, et dans le sillage du double attentat terroriste en Catalogne. Le CAC 40 a perdu vendredi 0,64% à 5 114 points, loin, nettement, de ses points bas de séance à proximité d'une zone de support à 5 081 points.

La semaine dernière, les marchés ont été douchés par la dissolution de deux Comités de consultation de grands patrons conseillant la Maison Blanche, suite à la démission en série de certains d'entre eux, en réaction à l'attitude de D. Trump après le drame de Charlottesville. Par ailleurs, Trump s'est séparé en fin de semaine de Steve Bannon, son conseiller stratégique qui était particulièrement populaire dans l'électorat de base l'ancien magnat de l'immobilier.

De quoi mettre une nouvelle fois en doute la capacité du Président Trump à mener à bien son ambitieux plan de réforme budgétaire et fiscal.

Les attentats à la voiture bélier survenus jeudi en Catalogne, à Barcelone et à Cambrils, dont le bilan est de 13 morts et plusieurs centaines de blessés, ont alimenté par ailleurs l'aversion au risque.

Au chapitre macroéconomique, l'indice de sentiment économique du consommateur américain (Université du Michigan, données préliminaires) est ressorti en hausse à 97,6, dépassant nettement les attentes des économistes.

Côté valeurs, au lendemain d'une envolée de +14,6%, Nicox a poursuivi vendredi son rebond (+6,72% à 9,84 euros). L'action de la société pharmaceutique spécialisée en ophtalmologie continue de profiter des bonnes nouvelles concernant la certification de l'usine de son partenaire Bausch & Lomb située à Tampa, en Floride, qui doit fabriquer la solution ophtalmique Vyzulta pour les patients atteints d'hypertension oculaire et de glaucome.

Au lendemain du double attentat terroriste en Catalogne, les valeurs liées au transport aérien ou au tourisme étaient boudées, à l'image d'Accor (-0,71% à 39,095 euros) ou Air France (-1,59% à 12,65 euros).

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont clôturé la séance de vendredi en légère baisse, à l'image du Dow Jones (-0,35% à 21 674 points) ou du Nasdaq Composite (-0,09% à 6 216 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 0,18% à 2 425 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1750$. Le baril de WTI, autre baromètre classique de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 48,50$.

Sur le plan macroéconomique ce lundi, à suivre la dette nette du secteur public au Royaume-Uni à 10h30, et l'indice de confiance du consommateur en Zone Euro à 16h00. Aucun chiffre statistique américain d'importance majeure ne figure à l'agenda ce lundi.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Voici les éléments techniques que nous proposions vendredi avant l'ouverture du marché:

La possibilité d'un nouveau mouvement de reflux au sein de ce canal, avant un nouvel assaut sur borne haute, est dans l'immédiat l'option privilégiée. La séance de jeudi a confirmé ce sentiment baissier, et la dynamique des "futures" sur indice CAC à quelques minutes de l'ouverture invite à la plus grande prudence ce vendredi. Une poursuite du reflux des cours au sein du canal baissier tracé en noir est l'option privilégiée dans l'immédiat. Prochain niveau sur lequel une réaction significative est attendue: le support à 5 081 points.

Nous avons effectivement assisté à un mouvement de retournement en cours même de séance vendredi, avec une réaction précisément sur la zone de support identifiée. Dans l'immédiat, après un début de semaine dans le calme, un comblement rapide du gap baissier de vendredi, dont la borne haute vaut 5 137 points, est une option envisageable.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5200.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5081.00 points relancerait la pression vendeuse.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale E268S est adapté.
Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 5200.00 / 5231.00 / 5259.00
  • Support(s) : 5081.00 / 5038.00 / 4980.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -1 % / -0 % / 0 %
  • Ecart(s) support : -3 % / -4 % / -5 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Déboires politiques de D. Trump, l'appétit pour le risque reste faible (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Déboires politiques de D. Trump, l'appétit pour le risque reste faible (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...