Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Bras de fer entre Trump et le Congrès reporté à ce vendredi
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 439.44 +0.02 % Temps réel Euronext Paris
5 428.18Ouverture : 5 446.70+ Haut : 5 425.48+ Bas :
+0.21 %Perf Ouverture : 5 438.55Clôture veille : 1 360 990 KVolume :

CAC 40 : Bras de fer entre Trump et le Congrès reporté à ce vendredi

(Tradingsat.com) - Jeudi le CAC 40 revenait quasiment sur ses plus hauts annuels, en franchissant de nouveau le seuil psychologique des 5 000 points, (+0,76% à 5 032 points en clôture) dans le sillage du succès de la dernière tranche de prêts LT de la Banque Centrale Européenne (BCE). L'ambiance devrait être beaucoup plus prudente dès le début de cette dernière séance de la semaine, avec le report à ce vendredi du vote au Congrès américain sur le remplacement de la loi sur la santé "Obama Care". Les observateurs voient dans la capacité de Trump à mobiliser son propre camp sur cette promesse de campagne, un véritable test pour jauger de sa capacité à engager plus largement son vaste plan de réforme.

Au chapitre macroéconomique, légère déception sur le front des inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage aux Etats-Unis, avec 258 000 unités publiées avant Bourse, contre 240 000 envisagées par le consensus. L'écart par rapport au consensus, tout comme la valeur absolue de ses inscriptions n'est pas de nature à perturber des salles de marchés, qui restent plus préoccupées par des preuves de la capacité de Trump à mener à bien son vaste plan de réformes par une relance budgétaire.

Par ailleurs, les ventes de logements neufs aux Etats-Unis sur le mois de février, à 592 000 unités, ont assez largement dépassé le consensus (566 000).

A noter que le déficit public français, publié ce matin, s'est affiché pour l'année passée à 3,4% du PIB (Produit Intérieur Brut), légèrement au-dessus de l'objectif gouvernemental initial (3,3%).

Côté valeurs jeudi, les valeurs bancaires, dont la tendance actuelle à amplifier le CAC 40 est importante, ont significativement rebondi jeudi, à l'image de Crédit Agricole (+1,27% à 12,355 euros), Société Générale (+1,52% à 47,475 euros), Natixis (+1,09% à 5,64 euros), ou encore BNP-Paribas (+1,34% à 61,10 euros).

Amplitude Surgical évoluait sous pression jeudi (-6,60% à 3,54 euros en clôture) à la suite de la publication des résultats du premier semestre de son exercice 2016-2017.

Gros mouvement spéculatif sur Kindy (+19,23% à 0,62 euro), après des sommets de séance à 0,91 euro, dans des volumes exceptionnellement élevés pour la valeur (près d'1 300 000 pièces échangées). La dernière actualité de l'entreprise est l'annonce faite le 1er mars 2017 du placement en redressement judiciaire pour une période de 6 mois des quatre filiales du groupe, dans l’impossibilité de faire face à l’ensemble de leurs dettes opérationnelles.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions sont restés stable, symboliquement très légèrement dans le rouge en clôture, les opérateurs n'étant pas prêts à prendre de risques à quelques heures d'un vote crucial au Congrès sur le remplacement de la loi "Obama Care". Le Dow Jones a perdu 0,02% à 20 656 points jeudi et le Nasdaq Composite 0,07% à 5 817 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a glissé de 0,11% à 2 345 points. Les volumes d'échanges se sont affichés en nette décélération pour l'ensemble de ces indices.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,0760$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 47,80$.

Sur le plan macroéconomique ce vendredi, à suivre une batterie d'indicateurs PMI (enquête auprès des directeurs d'achats), pour les services et l'industrie ce matin. Les chiffres pour la France seront publiés à 09h00, pour l'Allemagne à 09h30, et pour l'ensemble de la Zone Euro à 10h00. A suivre également le discours de M. Evans (FOMC) à 13h00, ainsi que les commandes de biens durables outre Atlantique à 13h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Les oscillations relativement volatiles des onze dernières séances ont défini l'amplitude d'un range (canal de consolidation se dessine) dans lequel l'indice phare français pourrait dériver lors des prochaines séances, avant de libérer l'énergie nécessaire à une conquête de nouveaux sommets annuels. Le début de cette séance devrait être calme, les opérateurs n'étant pas prêts à prendre des initiatives tranchées avant l'issue du bras de fer entre Trump et le Congrès (dont une partie de son camp) au sujet du vote du remplacement de la loi Obama Care.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5038.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 4930.00 points relancerait la pression vendeuse.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale M683S est adapté.
Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 5038.00 / 5217.00 / 5283.00
  • Support(s) : 4930.00 / 4806.00 / 4746.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -8 % / -4 % / -3 %
  • Ecart(s) support : -10 % / -13 % / -15 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Bras de fer entre Trump et le Congrès reporté à ce vendredi (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Bras de fer entre Trump et le Congrès reporté à ce vendredi (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...