Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 884.69 +1.63 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Avalanche de records à Wall Street, progression de l'appétit pour le risque

mercredi 29 novembre 2017 à 08h20

(BFM Bourse) - Le CAC était dans de bonnes dispositions mardi, l'indice accélérant même ses gains en seconde partie de séance avec Wall Street, et profitant d'un reflux de l'Euro, pour le plus grand soulagement des titres dont l'activité est fortement liée à l'exportation. Au final, l'indice phare français a clôturé en hausse de 0,57% à 5 390 points.

Il devrait poursuivre sur sa lancée ce mercredi, dans le sillage d'une nouvelle salve de records historiques à Wall Street, avec deux événements majeurs:

> l'adoption par une commission du Sénat de la loi de réforme fiscale, déjà voté à la Chambre des Représentants. La voie vers une adoption définitive pour promulgation de cette ambitieuse Tax Reform est désormais grande ouverte.

> l'audition, devant le Sénat, de J. Powell, successeur désigné par la Maison Blanche, de J. Yellen à la tête de la Fed (Federal Reserve). Se montrant rassurant par la continuité qu'il souhaite imprimer à la politique monétaire américaine, J. Powell a affirmé que réduire le bilan de la banque centrale américaine, à un niveau stable, prendrait "3 à 4 ans".

Alors qu'une batterie d'indicateurs rythmait la journée hier, un chiffre en particulier, à lui seul, a permis réellement de faire décaler positivement les cours. Il s'agit de l'indice de Conference Board de confiance des consommateurs. L'indicateur, particulièrement suivi, est ressorti en forte hausse à 129,5 points selon l'organisation patronale, alors qu'en moyenne les économistes interrogés tablait sur une contraction à 123,9.

D'autres chiffres encourageants sont venus confirmer l'appétit des opérateurs pour le risque, à l'image du baromètre GfK de la consommation en Allemagne, de l'indice S&P Case Schiller des prix de l'immobilier dans une vingtaine de grandes agglomérations américaines, et de l'indice manufacturier de la Fed de Richmond, tous dans de très bonnes dispositions.

Côté valeurs, Carmat a progressé de 2,06% à 27,30 euros, portée par l'annonce de la première implantation en République Tchèque du cœur artificiel bioprothétique de la société, dans le respect du protocole de l’étude PIVOT approuvé par l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM) et conformément aux autorisations locales.

Alten (+3,15% à 72,04 euros) était chaleureusement entouré, après une note positive de Société Générale. La banque française a décidé de relever sa recommandation de "conserver" à "Acheter" sur la société de conseil en ingénierie.

Gilbert Dupont a réitéré mardi sa recommandation "Acheter" et son objectif de cours de 19,8 euros sur Nicox (+1,63% à 10,27 euros). Le broker estime que le marché à "sous-réagi" à l'annonce du feu vert de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour la commercialisation de Vyzulta, solution ophtalmique indiquée pour la réduction de la pression intraoculaire (PIO) chez les patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d'hypertension oculaire.

Après le lancement par Allianz d'une OPA sur Euler Hermès, Natixis conseille désormais (Neutre auparavant) aux actionnaires d'apporter leurs titres à l'offre. La filiale de BPCE estime que le prix de 122 euros est "attractif" pour les actionnaires minoritaires. En effet, cette opération offre une prime de 20,7% par rapport au cours de clôture de vendredi dernier, et une prime de respectivement de 22,9%, 22,2% et 30,8% sur la moyenne des cours de Bourse sur 3, 6 et 12 mois. En bourse, le titre Euler hermès est venu se caler sur son prix d'OPA à 121,5 euros.

De l'autre côté de l'Atlantique, nouvelle salve de records sur les principaux indices d'actions, à l'image du Dow Jones (+1.09% à 23 836 points) ou du Nasdaq Composite (+0,49% à 6 912 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a progressé mardi de 0,98% à 2 627 points. Le nouveau tir balistique effectué par le régime nord-coréen n'a absolument pas coupé l'appétit des acheteurs. Les pertes enregistrée en séance à l'annonce de ce nouveau tir ont été comblés dans la foulée intégralement.

Jim Mattis, Ministre américain de la Défense, a précisé que ce tir balistique, qui a achevé sa course en Mer du Japon, avait atteint une altitude record pour le régime de Pyongyang: il constitue ainsi «une menace partout sur la planète».

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1860$. Le baril de WTI, autre baromètre classique de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 57,60$.

Sur le plan macroéconomique ce mercredi, à suivre les dépenses des consommateurs français à 08h45, les données préliminaires du PIB français à 08h45, l'indice des prix à la consommation en Espagne à 08h45, les prêts nets accordés aux particuliers au Royaume-Uni à 10h30, et pour les Etats-Unis: les données préliminaires du PIB à 14h30, les ventes de logements en cours à 16h00, et les stocks de pétrole à 16h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Comme nous le précisions hier, l'apparition de "bémols" sur la reprise effectué dès le 16 novembre doit être mis en avant. Cette observation nous invite à imaginer une phase plutôt latérale avant un éventuel rally de fin d'année.

Bien que les probabilités d'atteinte de "points bas", le mercredi 15 novembre en séance, soient fortes à ce stade, nous avons encore besoin de garanties, notamment sur le front des volumes, pour étayer l'idée d'une reprise franche. En particulier, quelques "bémols" sont relevés :

> la formation de mèches hautes sur les bougies des 21, 22 et 24 novembre, mèches qui traduisent un manque de détermination du camp acheteur.

> bougies en marteau inversé (22 et 27 novembre)

> pression de la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé)

Pour rappel, l'indice CAC 40 a mis fin dès le 16 novembre à une série ininterrompue de huit séances de baisse, soit un mouvement correctif sain, qui s'inscrit classiquement dans un mouvement haussier de fond. Ces huit séances constituent clairement un rejet graphique sur support (pullback), à savoir une vague baissière mineure (concentrée dans le temps) qui prend place au sein d'une vague haussière majeure, bien plus ample, et construite dans le temps, par une succession bien plus longue de séances de hausses modérées. Et c'est cette dernière qui définit le consensus de fond.

Dans l'immédiat cependant, et au regard des très bons résultats de Wall Street hier, une séance positive est attendue.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 5257.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Turbo Société Générale F849S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
5536.00 / 5665.00
Support(s) :
5257.00 / 5145.00 / 5081.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Avalanche de records à Wall Street, progression de l'appétit pour le risque (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Avalanche de records à Wall Street, progression de l'appétit pour le risque (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.60 % vs -1.74 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat