Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Attitude prudente avant le verdict de la BCE
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 338.00 -0.92 % Temps réel Euronext Paris
5 351.20Ouverture : 5 360.58+ Haut : 5 336.12+ Bas :
-0.25 %Perf Ouverture : 5 387.38Clôture veille : 317 414 KVolume :

CAC 40 : Attitude prudente avant le verdict de la BCE

(Tradingsat.com) - L'indice CAC 40 a terminé en baisse contenue (-0,37% à 5 374 points), dans un marché particulièrement prudent à l'approche de l'issue de la réunion du Conseil des Gouverneurs de la BCE ce jeudi, et à l'approche de la publication, vendredi, des données avancées de la croissance américaine. Le tout sur fond de remontée de l'Euro, en l'absence de nouveaux développements sur le dossier catalan, et dans le sillage d'un record de l'indice du climat des affaires en Allemagne.

L'indice en question, l'IFO du climat des affaires en Allemagne, ressorti à 116.7 ce mois-ci, au-delà de la cible, sur un sommet historique. Il s'agit d'un indicateur avancé de l'état de santé global de la première économie de la Zone Euro.

Par ailleurs sur le plan macroéconomique, les commandes de biens durables aux Etats-Unis ont rassuré la communauté financière. Hors équipements de transports, ces commandes ont progressé en rythme mensualisé de 0,7%, dépassant nettement le consensus pour le mois de septembre. Des chiffres qui seront pris en compte lors de la réunion du Conseil de politique monétaire de Fed (Federal Reserve) la semaine prochaine.

Enfin, les ventes de logements neufs outre Atlantique ont très nettement dépassé le consensus pour le mois de septembre.

Côté valeurs, Kering (+8,79% à 394,70 euros) était sans conteste la valeur du jour mercredi. Publication après publication, la société continue d'impressionner tous les observateurs. Une nouvelle fois, le groupe de luxe a enregistré une croissance remarquable de ses ventes au troisième trimestre (+28,4% en organique), frôlant les 4 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Et une nouvelle fois, la société dirigé par François-Henri Pinault a pu compter sur l'énorme performance de Gucci, sa marque phare, qui a vu son activité croître de 50%.

Valeo (-4,59% à 57,98 euros) était sous pression jeudi devant le mauvais accueil des investisseurs à la publication d'un chiffre d'affaires de 4,3 milliards d'euros au troisième trimestre 2017, en croissance de 8% (+5% à périmètre et taux de change constants).

Showroomprivé a dégringolé de 36,78% à 11 euros, après le lancement d'un nouvel avertissement sur ses résultats. Le groupe a indiqué dans un communiqué qu'il s'attendait désormais à un chiffre d'affaires de 690 millions d'euros en 2017, soit la fourchette basse de sa précédente estimation. Showroomprivé a également révisé son objectif d'Ebitda, qui est dorénavant attendu à environ 25 millions d'euros (hors SaldiOprivati), soit une marge d'environ 4%, contre 5% à 6% précédemment.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions se sont légèrement contractés mercredi, à l'image du Dow Jones (-0,48% à 23 329 points) ou du Nasdaq Composite (-0,52% à 6 563 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 0,47% à 2 557 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1830$. Le baril de WTI, autre baromètre classique de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 52,20$.

Sur le plan macroéconomique ce jeudi, à suivre le taux de chômage en Espagne à 09h00, les emprunts privés en Zone Euro à 10h00, l'issue de la réunion du Conseil des Gouverneurs de la BCE à 13h45, la conférence de presse de l'Institution de Francfort à 14h00, et pour les Etats-Unis: les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30, la balance commerciale des biens à 14h30, ainsi que les ventes de logements en cours à 16h00.

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: la liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance de ce jeudi.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice CAC 40 a tenté une sortie de range lundi, mais le mouvement s'est rapidement retourné en séance, faute de fédération du camp acheteur. Dans des volumes en repli, l'indice phare français a finalement réintégré la bande de dérive latérale qui guide ses cours depuis le 4 octobre. En ce qui concerne la séance de mardi, même constat de bémol, avec l'apparition d'une mèche haute sur la bougie journalière. Et pour la séance de mercredi, la prudence se traduit graphiquement de façon beaucoup plus significative, avec une bougie rouge dont le corps a englobé celui de la précédente. Le camp acheteur ne se fédère plus de manière inconditionnelle à très court terme.

Ces bémols relevé ne remettent pas en cause la tendance de fond, mais montrent que le marché émet quelques réserves à très court terme, et réclame du "carburant" pour alimenter un nouvel épisode de hausse vigoureuse.

Nous continuons donc d'insister sur le fait que la latéralité adopté par le marché depuis le 4 octobre ne signifie pas un terne manque d'inspiration, mais traduit la force d'une configuration graphique qui, après une extension haussière spectaculaire, a consolidé sans aucune correction. Les 5 338 points constituent toujours le support qui soutient la transition latérale qui prend place sur le marché parisien depuis le 4 octobre. On notera par ailleurs, que le marché a pris appui très précisément sur sa moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé), les 19 et 25 octobre. Courbe de tendance dont l'orientation reste intacte.

Pour rappel du cadre technique général de l'indice phare français: il s'est extirpé le 11 septembre de l'emprise de la borne haute d'un canal baissier consolidation, qui comprimait les cours depuis le 8 mai. Cette sortie a été confirmée par un gap, et une extension haussière dans des volumes jugés suffisants. Nous sommes typiquement ici dans le cadre très lisible d'un gap de rupture (breakaway gap). L'extension haussière de sortie montrent que l'énergie acheteuse libérée a été forte, et que le message haussier a été validé: le mouvement a pris corps.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5442.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5338.00 points relancerait la pression vendeuse.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale H163S est adapté.
Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 5442.00 / 5500.00 / 5665.00
  • Support(s) : 5338.00 / 5257.00 / 5145.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : 2 % / 3 % / 6 %
  • Ecart(s) support : 0 % / -2 % / -4 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Attitude prudente avant le verdict de la BCE (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Attitude prudente avant le verdict de la BCE (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...