Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 974.19 -1.38 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Attention à la porte de saloon

mercredi 27 mai 2020 à 08h35

(BFM Bourse) - Porté par des indicateurs avancés de reprise économique, notamment les cours du brut, et des statistiques économiques encourageantes en particulier en Asie, le marché français a poursuivi la semaine dans de bonnes dispositions. L'indice CAC 40 a gagné hier 1,46% à 4 606 points, en s'appuyant également sur Wall Street. Le président français, E. Macron, annonçait depuis une usine Valeo dans le Pas de Calais, d'importantes mesures de soutien à l'ensemble de la filière automobile. Des annonces faites après Bourse.

Le soutien sans faille et massif des grandes Banques Centrales, Fed en tête, continue à la bonne humeur dans l'immédiat sur les actions. "La taille du bilan de la Réserve Fédérale vient de dépasser les 7000 milliards $ soit l'équivalent de 32% du PIB des Etats-Unis. La Fed a encore acheté en l'espace d'une semaine environ 111 milliards$ d'actifs composés de titres de crédit hypothécaire (MBS), de bons du Trésor (Treasuries) mais également, et c'est une nouveauté depuis quelques jours, d'obligations d'entreprises via des ETF notamment. Au cours des 6 premiers jours de ce programme (annoncé quelques semaines auparavant et qui avait accéléré le rebond des marchés actions), la Fed a procédé à l'achat de 1.8 milliards$ d'ETF incluant notamment des obligations « high yield », c'est-à-dire des obligations d'entreprises à haut rendement (plus risquées donc) se trouvant en catégorie « spéculative »" a détaillé Vincent Boy, analyste IG France hier matin.

Les marchés saluent par ailleurs les différentes annonces de laboratoires américains, lancés dans la course à un vaccin contre le Covid-19. L'entrée en phase d'essais cliniques (sur des volontaires humains) d'un nouveau projet de vaccin, celui de Novavax (+13,8%), contribue également à l'optimisme des opérateurs qui font le pari qu'au moins un des projets parmi les nombreux en cours aboutira à mettre au point un vaccin suffisamment efficace.

Concernant l'épidémie de Covid-19 proprement dite, l'existence d'un double foyer en Amérique (Etats-Unis et Brésil) continue pourtant d'inquiéter. Le nombre de nouveaux cas quotidiens au Brésil continue de battre des records, à proximité des 20 000, selon les données compilées par l'Université Johns Hopkins, qui fait autorité sur le sujet. Aux Etats-Unis, pays de loin le plus touché par la pandémie de Covid-19, on dénombre près d'1 690 000 cas, pour près de 100 000 décès.

Vincent Boy, analyste de marché IG France, mettait par ailleurs en garde contre le risque diplomatique sino-américain sur cette seconde partie de la semaine: "Le président américain précisait hier qu’il annoncerait les sanctions à l’encontre de la Chine, suite au projet de loi sur la sécurité à Hongkong. Il est en effet prévu que Pékin adopte cette loi dans les prochains jours et cela pourrait conduire à de nouveaux affrontements dans la ville mais également à une réponse forte de la part des Etats-Unis."

Au chapitre statistique, l'indice allemand de confiance du consommateur (GfK) est ressorti ce mois-ci largement en territoire rouge, mais un peu au-dessus des attentes, à -18.9, contre -23.1 le mois passé. L'institut d'étude de marché Gesellschaft für Konsumforschung précise qu'il s'agit, de la deuxième pire performance de la statistique depuis sa création. Après naturellement celle d'avril. Outre Atlantique, L'indice des prix de l'immobilier (+0.1% en rythme annuel) est ressorti nettement sous les attentes, tandis que, toujours sur le front immobilier, l'indice S&P Case Schiller (prix dans 20 agglomérations représentatives), est ressorti à +3.9%. L'indice de confiance des consommateurs est pour sa part ressorti en légère hausse moins importante qu'anticipé, à 86.6.

Côté valeurs, le secteur automobile au sens large était recherché, dans l'attente confiante de l'annonce des mesures de soutien de l'Etat. Au final, un plan de soutien de 8 Milliards d'euros a été annoncé, chiffre qui comprend les 5 Milliards de prêts garantis par l'Etat à Renault. L'Etat exige des contreparties fortes en terme d'engagement sur le front de la préservation de l'emploi sur le territoire national. Renault progressait hier en clôture (soit avant les annonces) de 6,62% à 19,154 euros, Peugeot de 5,76% à 12,945 euros, Michelin de 0,41% à 88,38 euros, Valeo de 10,24% à 21,63 euros, Faurecia de 6,36% à 36,81 euros, et Plastic Omnium de 7,28% à 19,01 euros. L'ensemble de la filière représente 800 000 emplois, rappelait ce matin la Secrétaire d'Etat à l'Economie, Mme Pannier-Runachet.

Le secteur aérien au sens large (transport, construction, équipements) poursuivait son ascension dans une volatilité très importante, à l'image d'Airbus (+7,11% à 62,81 euros), Safran (+7,77% à 86,60 euros), Air France (+10,64% à 4,169 euros), et ADP (+12,38% à 96,70 euros). Enfin, sur le secteurs des services pétroliers, quelques dossiers emblématiques se hissaient dans la partie haute des palmarès, à l'image de CGG (+7,31% à 1,03 euro), et surtout Vallourec (+16,39% à 34,045 euros).

De l'autre côté de l'Atlantique, même sentiment d'optimisme, à la réouverture des marchés au sortir d'un weekend prolongé. Pour rappel, Wall Street est resté fermé lundi en raison d'un jour férié (Memorial Day). Le Dow Jones a clôturé mardi en hausse de 2,17% à 24 995 points, et le Nasdaq Composite a grappillé 0,17% à 9 340 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 1,46% à 4 606 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.0960$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 34,00$.

À l'agenda statistique ce mercredi, à suivre en priorité le Rapport de stabilité financière de la BCE à 10h00, l'indice manufacturier de la Fed de Richmond à 16h00, ainsi que le Livre Beige de la Fed, à 20h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Sur l'ensemble de la semaine passée, certes marquée par un jour férié non chômé, les volumes sont restés finalement discrets et les secteurs ne se sont pas rassemblés d'une seule voix. La séance de mardi l'a parfaitement confirmé, avec une inflexion baissière précoce, dans des volumes nourris. L'indice hexagonal a réintégré avec franchise, une zone de travail entre 4 357 points, qui regagne ses galons de support, et les 4 600 qui eux, restent une résistance sérieuse. Au sein de cette figure va continuer de se tracer une figure chartiste symétrique peu avenante.

Dans l'immédiat, une confrontation délicate est en cours, avec les 4 600 points. Un échec sur ce niveau enverrait un signal négatif. Avis neutre dans l'immédiat, avec l'anticipation d'une nouvelle séance de rééquilibrage des forces, proche de ce niveau. Attention aux tentations d'achats suscitées par les performances à deux chiffres de certains dossiers massacrés pendant la crise boursière, l'effet ciseau (ou "porte de saloon") d'un retour à l'agressivité à l'achat face à un marché fragile pouvant se retourner, étant jugé à haut risque.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5000.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 4117.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 1G61S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5000.00 / 5081.00 / 5509.00
Support(s) :
4117.00 / 3632.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Attention à la porte de saloon (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Attention à la porte de saloon (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.60 % vs +0.06 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat