Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 305.22 -1.82 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Amorce d'une saine phase de consolidation

(BFM Bourse) - En dépit du caractère férié du 8 mai (Victoire 1945), la Bourse de Paris était ouverte, et le CAC a commencé la semaine sous le signe de la consolidation (-0,91% à 5 382 points), la victoire d'Emmanuel Macron étant déjà très largement intégrée dans les cours. Le candidat d'En Marche a remporté le scrutin suprême français, avec un peu plus de 66% des suffrages exprimés, et accède à l'Elysée. En attendant la passation de pouvoir du 14 mai, les consultations vont se multiplier en vue de la constitution d'un gouvernement. Les opérateurs garderont un oeil attentif à la tournure de la campagne des législatives, prochaine étape clé permettant à M. Macron de former une majorité, pour facilité la mise en oeuvre de grandes réformes, qui ont clairement plu aux salles des marchés.

Côté valeurs lundi, celles qui avaient le plus bénéficié de l'effet premier tour ont naturellement corrigé le plus, ou du moins amplifié cette amorce de consolidation, en particulier sur le secteur banque / assurance, à l'image de Société Générale (-2,53% à 50,57 euros), Natixis (-1,70% à 6,464 euros), BNP-Paribas (-1,53% à 66,84 euros), ou Axa (-1,42% à 24,645 euros).

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions digèrent à la fois le contenu très solide du rapport sur l'emploi publié vendredi, et la victoire d'Emmanuel à la présidentielle française. L'ensemble des indices phares de la cote ont terminé à des niveaux proches de l'équilibre, symboliquement très légèrement dans le vert, à l'image du Dow Jones (+0,03% à 21 012 points) ou du Nasdaq Composite (+0,03% à 6 102 points). Idem pour le S&P 500 (+0,00% à 2 399 points), baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds.

Pour rappel, le Département du Travail aux Etats-Unis a publié vendredi un rapport mensuel très solide pour le mois d'avril. Les créations de postes dans le secteur privé, à 211 000, ont très largement dépassé le consensus (194 000), et ont fait publié le creux observé au mois de mars. Quant au taux de chômage, il recule à 4,4% de la population active, rapprochant un peu plus la première économie mondiale du plein emploi. Des chiffres qui vont sans nulle doute accroître un peu plus les probabilités de remontée des taux directeurs fédéraux à l'issue de sa prochaine réunion de Comité de politique monétaire, en juin. A l'issue de la dernière réunion, J. Yellen laissait le loyer du Dollar inchangé, compris entre 0,75% et 1%, en mai.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,0920$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 46,30$.

Sur le plan macroéconomique ce mardi, à suivre les permis de construire au Canada à 14h30, les nouvelles offres d'emploi (JOLTS) aux Etats-Unis à 16h00, ainsi que les stocks des grossistes américains à 16h00 également.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Après avoir formé un gap haussier très ample le 24 avril, au lendemain des résultats du premier tour de la présidentielle française, l'indice phare parisien a tracé une consolidation au dessus de ce gap, sans aucun "retracement", avant de repartir à la hausse sur deux bougies allongées sans mèche, les 4 et 5 mai, dans des volumes d'échanges importants et croissants. Comme nous l'avions anticipé, nous n'avons pas assisté à la formation d'un nouveau gap de ce type, d'une telle ampleur au lendemain du second tour.

La configuration graphique reste très puissante à ce stade, et l'attitude du CAC sur cette formation d'épisode de consolidation montre l'appétit du camp acheteur et l'impatience des opérateurs à ne pas attendre dans l'immédiat d'éventuelles phases de repli. Des phases qui viendront à coup sûr, avec formation de "pullback" en direction de la borne haute du gap cité. Après une reprise d'appui à proximité de ce niveau, un retour à une psychologie de marché très offensive est attendue.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5442.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5283.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 8768S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5442.00 / 5665.00
Support(s) :
5283.00 / 5230.00 / 5135.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Amorce d'une saine phase de consolidation (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Amorce d'une saine phase de consolidation (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+275.70 % vs +6.72 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat