Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 084.66 -0.63 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Amorce d'une courte phase de consolidation

(BFM Bourse) - La Bourse de Paris a terminé lundi en repli (-0,48%) après une séance plutôt tranquille en l'absence des marchés chinois et américains.

L'indice CAC 40 a reculé de 25,40 points à 5.256,18 points, dans un volume d'échanges ténu de 2,2 milliards d'euros. Vendredi, l'indice avait fini en progression de 1,13%.

La place parisienne avait ouvert en hausse avant de ralentir en milieu de journée.

Le marché a été "extrêmement calme", les investisseurs n'ayant "pas eu grand-chose à se mettre sous la dent" lors de cette séance qualifiée de "transition, entre absence de données fondamentales macro-économiques et fermeture des marchés", a analysé pour l'AFP Frédéric Rozier, gestionnaire de portefeuille de Mirabaud France.

"En plus de la faible participation" due à l'absence des marchés américains qui célèbrent le "jour des présidents" et celle des marchés chinois en raison du Nouvel An chinois, la cote parisiennne n'a "pas envie d'accélérer au-delà de la zone des 5.280 points", considérée comme un point pivot, a-t-il ajouté.

Wall Street avait terminé en ordre dispersé vendredi, clôturant une semaine de forte progression, les investisseurs effectuant leur retour sur les marchés après les avoir boudés la semaine précédente.

Du côté des valeurs, le groupe Casino a gagné 0,55% à 46,01 euros après que sa filiale, l'enseigne de distribution en centre-ville Monoprix, a annoncé être entrée en négociations exclusives en vue d'acquérir le chausseur en ligne Sarenza.

Sous le coup d'une baisse de recommandation du Crédit Suisse à "sous-performance" contre "neutre" auparavant, Worldline, filiale d'Atos, a cédé 5,30% à 42,50 euros.

Sopra Steria a lâché 2,60% à 149,8 euros malgré la publication d'un bénéfice net en hausse de 13,9% pour 2017.

Euronext a reculé de 0,47% à 53,85 euros, pénalisé par un léger effritement de sa marge d'Ebitda (excédent brut d'exploitation) qui occultait quelque peu la publication d'un bénéfice net en hausse de 22,5% pour l'année 2017.

M6 a perdu 0,80% à 22,32 euros. Le groupe de télévision a annoncé avoir signé un accord pour la distribution de ses chaînes avec Bouygues Telecom, Free restant ainsi le dernier diffuseur avec qui il doit encore boucler des négociations.

Schneider Electric, qui détiendra 70,69% du capital de l'éditeur français de logiciels IGE+XAO à l'issue d'une offre publique d'achat, a reculé de 0,36% à 71,90 euros.

Des valeurs du secteur banques et assurances profitaient un tant soit peu de la légère tension des taux longs obligataires. Crédit Agricole gagnait 0,33% à 13,67 euros. Axa avançait de 0,38% à 25,32 euros.

De l'autre côté de l'Atlantique, Wall Street est resté clos lundi en raison d'un jour férié (Jour de la Présidence). Pour rappel vendredi, les principaux indices sur actions avaient signé de justesse une sixième hausse consécutive. Le Dow Jones a gagné 0,08% à 25 219 points tandis que le Nasdaq Composite, indice à forte composante sectorielle technologique, a cédé 0,28% à 7 239 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a pris 0,04% à 2 732 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,2385$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 62,30$.

Sur le plan macroéconomique ce mardi, à suivre les indices ZEW de sentiment économique, en Allemagne comme pour l'ensemble de la Zone Euro à 11h00, et la confiance des consommateurs en Zone Euro à 16h00.

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: la liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance du vendredi 23 février.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Très peu de changement à noter sur le plan purement technique. La nette reprise technique des 14 et 15 février, effectuée dans des volumes conséquents, dispose encore d'un potentiel non négligeable. Comme nous l'anticipions, le rebond de l'indice CAC 40 s'est poursuivi vendredi et l'indice a entièrement comblé le gap baissier du mardi 6 février. S'en est suivi, comme prévu, une séance de consolidation lundi. Un mouvement qui devrait se poursuivre au moins pour la séance du jour.

Avis neutre réitéré à court terme sur l'indice CAC 40.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5260.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5160.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale F926S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5260.00 / 5300.00 / 5426.00
Support(s) :
5160.00 / 5100.00 / 5051.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Amorce d'une courte phase de consolidation (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Amorce d'une courte phase de consolidation (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+281.30 % vs +2.28 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat