Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Accords de Vienne, Trump déchire la feuille
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 447.44 +0.46 % Temps réel Euronext Paris
5 441.54Ouverture : 5 459.72+ Haut : 5 438.31+ Bas :
+0.11 %Perf Ouverture : 5 422.54Clôture veille : 2 814 080 KVolume :

CAC 40 : Accords de Vienne, Trump déchire la feuille

(Tradingsat.com) - Hier mardi 8 mai, jour férié, la Bourse de Paris cotait normalement, et l'indice CAC a terminé la journée en baisse de 0,17% à 5 521 points, dans des volumes limités en ce jour particulier (commémoration de l'armistice 1945), et dans un contexte de prudence accrue avec l'attente de l'annonce de la décision de D. Trump sur l'accord sur le nucléaire iranien.

Trump a, comme les marchés dans leur grande majorité s'y attendaient, tout simplement déchirer la feuille de l'accord de Vienne sur le nucléaire iranien, sans chercher à en négocier de nouveaux contours avec les autres signataires, dont la France et l'Union Européenne.

Pour rappel, l'accord sur le nucléaire iranien, prévoyait un arrêt pour 10 ans des activités de recherche sur le nucléaire et l'enrichissement d'uranium en Iran, en échanges des levées des sanctions commerciales.

Au-delà du risque géopolitique important, le risque est également commercial, et l'on peut raisonnablement imaginer des sanctions de la part des Etats-Unis à l'égard des sociétés (quelle que soit leur nationalité au demeurant), installées sur le sol américain, et qui continue de commercer avec l'Iran.

A noter hier au chapitre macroéconomique, des chiffres rassurants sur la première économie de la Zone Euro, avec une dynamique de la production industrielle, et un solde de la balance commerciale qui ont battu leurs cibles respectives.

Mais le point d'orgue côté statistique économique sera atteint demain, avec l'indice des prix à la consommation aux Etats-Unis, mesure phare de l'inflation, qui pour rappel, est pratiquement dans la trajectoire cible imaginée par la Fed. Des chiffres qui pourront confirmer un peu plus l'hypothèse d'un nouveau relèvement des taux directeurs fédéraux à l'issue de la prochaine réunion du Comité de politique monétaire (FOMC) en juin.

Côté valeurs, Kering (+1,57% à 485,50 euros) s'est distingué sur des commentaires favorables de Jeffries. Le broker a par ailleurs maintenu le curseur de sa recommandation sur Achat sur la valeur ArcelorMittal (-0,78% à 29,12 euros), avec un objectif de cours à 35 euros.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont clôturé sur une note de stabilité une séance nerveuse, à l'image du Dow Jones (+0,01% à 24 360 points) ou du Nasdaq Composite (+0,02% à 7 266 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a terminé en repli infime de 0,03% à 2 671 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1840$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 70,50$.

Sur le plan macroéconomique ce mercredi, à suivre pour les Etats-Unis, l'indice des prix à la production à 14h30, les stocks des grossistes à 16h00, ainsi que les stocks de pétrole à 16h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Voici pour rappel et suivi les éléments que nous proposions hier mardi, avant l'ouverture du marché, sur l'indice phare français d'un point de vue technique.

Nous continuerons de considérer à court terme la zone de cours proche des 5 540 points comme une zone de résistance, mais dans l'immédiat, l'absence de phénomène de reflux à son approche montre toute la détermination du camp acheteur. La capacité vendredi à venir clôturer sur les points hauts de séance, dans de forts volumes, laisse le champ libre à l'hypothèse d'un franchissement rapide de ce niveau de résistance. Naturellement, seule une confirmation en clôture et par les volumes viendrait avaliser l'hypothèse. A l'échelle de la seule séance à venir en revanche, un rééquilibrage des forces est à anticiper.

Nous avons effectivement assisté à une séance de transition sous ce niveau technique qui gagne en solidité. Une séance à biais légèrement négatif est l'option proposée ce mercredi.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5536.00 points.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale C168S est adapté.
Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 5536.00 / 5665.00 / 6000.00
  • Support(s) : 5363.00 / 5081.00 / 5038.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : 2 % / 4 % / 9 %
  • Ecart(s) support : -2 % / -7 % / -8 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Accords de Vienne, Trump déchire la feuille (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Accords de Vienne, Trump déchire la feuille (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...