Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 438.27 0.00 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Accord commercial a minima ?

vendredi 13 décembre 2019 à 08h32

(BFM Bourse) - Accord de principe entre Washington et Pékin sur le commerce ! Si nous insistons sur le fait qu'à cette heure, aucune confirmation officielle d'un accord n'est sur la table, la forte hausse des places asiatiques, sur un faisceau de rumeurs unidirectionnelles laissent présager un début de séance particulièrement bon. Un coup d'oeil sur les carnets d'ordres en pré-ouverture d'un certain nombre de dossiers chauds, particulièrement sensibles à ces problématiques, sont sans équivoque. En particulier, les titres des équipementiers automobiles, déjà très en forme hier, bouillonnent avant-Bourse.

L'agence de pesse Reuters annonçait que les Etats-Unis ont conclu un "accord de principe" sur le commerce avec la Chine, citant une source au fait des négociations.

Par ailleurs, la victoire du camp conservateur aux législatives au Royaume-Uni (majorité absolue) ouvre un boulevard au Brexit.

Le conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) a tenu jeudi après-midi la première de ses réunions sous la présidence de la Française Christine Lagarde, qui a succédé le mois dernier à Mario Draghi. D'un point de vue technique, cette réunion n'a strictement apporté aucun changement, conformément à ce qui était anticipé. Le communiqué résumant les décisions de politique monétaire a repris mot pour mot celui d'octobre, sauf pour indiquer que les achats nets ont repris (comme prévu) le 1er novembre à un rythme mensuel de 20 milliards d’euros, alors que c'est logiquement le futur qui était employé dans la même phrase le 24 octobre. Pour le reste, le biais accommodant est maintenu, la BCE restant prête à assouplir encore sa politique au besoin.

Plus tôt dans la semaine (mercredi), la Fed (Federal Reserve) a laissé le loyer du Dollar inchangé (statu quo monétaire) et laissé clairement entendre que ces taux d'intérêt (actuellement dans une bande inférieure à 1.75%) ne devraient pas bouger en 2020.

Au chapitre statistique, les prix à la production aux Etats-Unis, ainsi que les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage ont une fois n'est pas coutume manqué les attentes.

Côté valeurs, les titres sensibles à la conjoncture et aux problématiques commerciales sino-américaines étaient en grande forme hier, à l'image de CGG (+3,37% à 2,667 euros), Plastic Omnium (+3,41% à 25,45 euros), Vallourec (+3,61% à 2,611 euros), TechnipFMC (+3,95% à 17,895 euros), Valeo (+4,49% à 33,76 euros), ou Faurecia (+4,59% à 49,91 euros).

Côté smallcap, Pixium Vision a explsé de 56,07% à 0,977 euro, sur un mouvement spéculatif violent, sur un effet de mimétisme, déjà observé auparavant, avec GenSight.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé la séance de jeudi dans de très bonnes dispositions, à l'image du Dow Jones (+0,79% à 28 132 points), ou du Nasdaq Composite (+0,73% à 8 717 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 0,86% à 3 168 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1160$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 59.50$.

A l'agenda statistique ce vendredi, à suivre en priorité côté américain les ventes au détail à 14h30, les prix à l'import à 14h30, les stocks des entreprises à 16h00, ainsi que le discours de Williams (FOMC) à 17h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Dans un marché dicté par la peur de manquer une occasion d'achat, la réaction positive de mercredi 04/12 a été particulièrement précoce. Ce comportement de marché observé est prédictif.

Le corps de la bougie de mercredi a englobé intégralement celui de la bougie de la veille (ouverture sous la clôture de la veille, et clôture sur l'ouverture de la veille), à savoir que la mobilisation du camp acheteur a été puissante et continue; les volumes ne se sont d'ailleurs pas effondrés.

En revanche, bien que l'accès baissier volatil des 02 et 03 décembre ait été contesté très rapidement, l'absence d'extension haussière jeudi est venue mettre un léger bémol, en retardant la possibilité d'un redémarrage franc et immédiat.

Pour autant, la séance de vendredi, par son déroulé, est venu réaffirmer davantage le sens du message acheteur. La réaction au sein même de la figure de consolidation ainsi clairement définie, milite pour une sortie par le haut, à terme.

Ce définition du cadre de consolidation est à notre sens validée: il s'agit de l'amplitude cumulée des corps des bougies de correction des 2 et 3 décembre (5 725 - 5 910 points).

Avis positif renouvelé à l'échelle de la présente séance.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 5725.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Turbo Société Générale Q931S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
6000.00
Support(s) :
5725.00 / 5612.00 / 5393.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Accord commercial a minima ? (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Accord commercial a minima ? (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+310.50 % vs -10.72 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat