Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Prudence en Bourse avant l'Eurogroupe
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 117.66 -1.57 % Temps réel Euronext Paris
5 188.92Ouverture : 5 208.85+ Haut : 5 095.12+ Bas :
-1.37 %Perf Ouverture : 5 199.22Clôture veille : 4 289 600 KVolume :

Cac 40 : Prudence en Bourse avant l'Eurogroupe

Bourse de ParisBourse de Paris

(Tradingsat.com) - Les marchés européens sont toujours incapables de rebondir vendredi dans une actualité moins soutenue en cette fin de semaine, alors que les doutes persistent sur un possible traitement des dossiers grec et espagnol le 12 novembre lors de la réunion de l’Eurogroupe. Hier, la Banque centrale européenne a maintenu sans surprise ses taux directeurs, dont le principal à 0,75%.

Aux Etats-Unis, on suivra cet après-midi l’indice de confiance de l’Université du Michigan en novembre.

En France, l’indice du sentiment des affaires est ressorti à 92, au-dessus des attentes.

De son côté, la Chine a publié des chiffres encourageants qui confirment un atterrissage économique en douceur dans le pays. La production industrielle a progressé de 6,9% sur le mois d’octobre en comparaison annuelle, avec une décélération de l’inflation qui est passée de 1,9% à 1,7%.

Au chapitre des publications d’entreprises, c’est le secteur bancaire qui est une fois de plus à l’honneur après les résultats du Crédit Agricole.

Mais la banque a fait part d’une lourde perte nette au troisième trimestre, bien supérieure aux attentes, ce qui pèse sur le titre (-6,4% à 5,54 euros) et sur la tendance. Le CAC 40 affiche une baisse de 0,2% à la mi-séance vers les 3 400 points.

Si l'impact de la cession de la filiale grecque d'Emporiki était connu (-1 959 millions d’euros), trois éléments exceptionnels n'étaient pas intégrés par le consensus : le montant de réévaluation de la dette de -1 017 M€ (-647 M€ nets), supérieur à la fourchette indiquée par la banque (-350/-500 M€), la dépréciation de goodwill sur les activités de crédit à la consommation de -572 M€ et l’impact net de la cession de Cheuvreux pour -184 M€.

Société Générale est également sous pression (-1,9%) au lendemain de résultats bien accueillis et en dépit d’une recommandation favorable de Nomura.

A l’inverse, Alcatel-Lucent poursuit sa progression (+3,7%) après avoir été propulsé la veille par des annonces positives en provenance de son client AT&T. Vallourec prend aussi +3% suite à une note favorable d’analyste.

Hors indice phare, Teleperformance prend les devants avec un bond de 8% à 25,6 euros au lendemain d’une publication jugée solide sur le front de la croissance du chiffre d’affaires.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI