Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Prudence avant les "minutes" de la Fed
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 287.88 +0.19 % Temps réel Euronext Paris
5 272.86Ouverture : 5 296.52+ Haut : 5 270.32+ Bas :
+0.28 %Perf Ouverture : 5 277.88Clôture veille : 4 404 740 KVolume :

Cac 40 : Prudence avant les "minutes" de la Fed

(Tradingsat.com) - La reprise aura été de courte durée à Paris. Le marché parisien abandonne désormais 0,3% ce mercredi à la mi-séance après deux séances de hausse d'affilée, les investisseurs étant focalisés sur le seul rendez-vous important de la journée, à savoir la publication des "Minutes" de la Fed, ce soir après la clôture de Wall Street.

"Les messages communiqués par ces derniers depuis la réunion de politique monétaire continuent de souffler le chaud et le froid, mais avec un biais qui tient compte du fait que le PIB a nettement réaccéléré au deuxième trimestre (confirmation attendue le 28 août avec la seconde estimation)", a commenté ce matin un analyste du CM-CIC Securities.

Du côté des valeurs, GDF Suez marque le pas. L'énergéticien recule de près de 3% alors que deux réacteurs nucléaires belges exploités par Electrabel, filiale de GDF Suez, pourraient rester à l'arrêt jusqu'au printemps ou ne jamais redémarrer, selon la radiotélévision publique VRT.

"Cela fait plusieurs années qu'il y a pas mal d'incertitudes sur la situation des centrales de GDF en Belgique (...). La réaction en Bourse est d'autant plus forte que certains espéraient un redémarrage en début d'année prochaine", a commenté un vendeur actions parisien cité par l'agence Reuters.

Sanofi (-0,2%). Le groupe pharmaceutique a annoncé avoir reçu le feu vert de la Food and Drug Administration (FDA) pour son médicament Cerdelga (eliglustat) en gélules, dans le traitement de la maladie de Gaucher de type 1.

Iliad (-0,5%). Faute d'avoir séduit Deutsche Telekom, maison mère de T-Mobile US, le groupe français discuterait avec de gros acteurs "high tech", parmi lesquels Google et Microsoft, en vue d'une offre améliorée sur l'opérateur américain qu'il propose aujourd'hui d'acquérir pour 15 Mds$.

Air France-KLM (-0,3%). La compagnie aérienne qui dévoilera le 11 septembre son plan stratégique à cinq ans prévoit une redistribution des rôles qui laisserait le marché loisirs européen à sa filiale low cost Transavia et tous les vols point à point, qui n’alimentent pas le hub de Roissy-CDG, à sa marque régionale Hop !, rapporte le quotidien Les Echos.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...