Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Nouvelle séance de hausse à Paris, espoirs sur la Grèce
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 264.17 +4.05 % Temps réel Euronext Paris
5 267.88Ouverture : 5 295.47+ Haut : 5 228.54+ Bas :
-0.07 %Perf Ouverture : 5 059.20Clôture veille : 5 371 110 KVolume :

Cac 40 : Nouvelle séance de hausse à Paris, espoirs sur la Grèce

BourseBourse

(Tradingsat.com) - Après une matinée hésitante, les marchés européens ont remonté la pente en fin de séance, confiants quant à la capacité du Fonds monétaire international et de l’Union Européenne à trouver un accord pour renflouer la Grèce, malgré l'échec d'une réunion à Bruxelles. Alors que l’Eurogroupe doit à nouveau se réunir lundi, les investisseurs se préparent à des annonces positives sur le dossier grec.

Aux États-Unis, à la veille de Thanksgiving, les opérateurs se sont débarrassés temporairement de leurs inquiétudes sur le "fiscal cliff", préférant se focaliser sur des statistiques économiques mitigées.

Selon le Département au Travail, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont reculé à 410 000 sur la semaine passée, contre 415 000 anticipé. En revanche, la confiance du consommateur s’est dégradée en novembre, l’indice Reuters-Université du Michigan reculant de 2 points à 82,7, contre 84,5 estimé.

Enfin, l’indice des indicateurs avancés du Conference Board a progressé de 0,2% en octobre, comme anticipé, après une hausse de 0,5% en septembre. A noter que Wall Street sera fermée jeudi, et rouvrira vendredi pour une demi-séance.

A la Bourse de Paris, le CAC 40 a progressé pour la troisième séance consécutive, clôturant en hausse de 0,44% à 3 477 points. Vallourec s’est distingué avec une progression de 5,1% : d'après les informations du Wall Street Journal, l’industrie pétrolière américaine pousse de nouveau l’administration Obama à autoriser l’exploration pétrolière au large de la Côte Est des Etats Unis. L'occasion de rappeler que Vallourec a annoncé au début du mois la production des premiers tubes dans son usine américaine de dernière génération située à Youngstown, dans l’Ohio.

Par ailleurs, Renault a grimpé de plus de 3% grâce à une note de broker, tandis que France Télécom a pris 1,6% après le lancement de sa nouvelle Livebox qui sera disponible dès février 2013. A l’inverse, Lafarge a souffert (-5,1%), le titre ayant été pénalisé par une dégradation d’analyste. EDF et Sanofi ont terminé en recul de 0,6%.

En dehors du CAC 40, c’est le titre Sequana qui a fait sensation en bondissant de 41,6% à 8,8 euros. Le broker TSAF (Tradition Securities And Futures) est à l’origine de cette envolée. Il a jugé « absurde » que la capitalisation boursière du groupe ne représente plus que le montant levé lors de l’augmentation de capital de juillet dernier. Le courtier a réitéré sa recommandation d’ « achat agressif » (cours cible de 22€), conseil suivi à la lettre par les investisseurs.

Remontée tout aussi spectaculaire pour ST Dupont (+26,5% à 0,43 euro), dans de gros volumes, sur des rumeurs entourant un contrat avec LVMH avant la publication des résultats du groupe, vendredi après la clôture. Toujours au chapitre des grosses variations, Archos a flambé de plus de 16% au lendemain de la présentation de son "FamilyPad", tablette numérique qui sera disponible en Europe dès décembre 2012.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...