Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Le marché parisien finit en hausse avant la Fed
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 127.70 +0.20 % Temps réel Euronext Paris
5 133.68Ouverture : 5 143.48+ Haut : 5 094.36+ Bas :
-0.12 %Perf Ouverture : 5 117.66Clôture veille : 2 795 090 KVolume :

Cac 40 : Le marché parisien finit en hausse avant la Fed

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a terminé en hausse mercredi, soutenue par la bonne tenue des marchés américains, sur fond de légère reprise du rouble après deux jours de chute libre, et de rebond modéré des prix du pétrole.

Le rouble affiche une baisse de près de 50% face au dollar cette année, son plus fort repli depuis la crise financière russe de 1998. Il a perdu mardi jusqu'à autour de 20% face à la monnaie américaine.

Les regards sont également tournés vers la Grèce où se déroule le premier tour de l'élection présidentielle, sur fond d'incertitudes.

C'est dans ce contexte que les investisseurs attendent la réunion monétaire de la Fed, qui rendra son verdict en soirée.

L'indice CAC 40 a clôturé sur un gain de 0,46% à 4 111 points. Les valeurs pétrolières ont profité d'un léger sursaut des cours de l'or noir, tombé hier à son plus bas niveau depuis plus de cinq ans. Technip et Total ont gagné respectivement 3,7% et 3,5%.

LVMH était également bien orienté (+2,2%) en réaction à la distribution des titres Hermès équivalent à 13,66€ par action, sur la base d’un titre Hermès à 280,10 € à l'ouverture de la séance du 17 décembre 2014. Pour rappel, les deux groupes ont conclu le 2 septembre 2014 un protocole transactionnel dans lequel LVMH s’est engagé à distribuer à ses actionnaires la totalité des actions Hermès détenues par le leader mondial du luxe.

Pour les valeurs cotées à Paris exposées à l'économie russe, la situation reste compliquée. En particulier, Société Générale a continué de perdre du terrain (-0,9%). Pour rappel, la SG détient 99,4% de Rosbank, la première banque privée du pays. Dans une note de recherche, Kepler-Cheuvreux évalue aujourd'hui à 5 milliards d'euros l'exposition de la générale à la Russie en cas de scénario catastrophe, ce qui représente 6 euros par action et un point de ratio Common Equity Tier 1.

Alstom (-2,5%). En réaction à de récents articles de presse, Alstom a confirmé mercredi matin dans un communiqué l'existence de discussions avec le département de la justice américain (U.S. Department of Justice) dans le cadre des enquêtes menées par celui-ci. Le groupe précise que "des informations supplémentaires seront fournies en temps voulu". Bloomberg a évoqué une amende de 700 M$ pour Alstom, qui serait impliqué dans une affaire de soupçons de corruption active de fonctionnaires sur des contrats obtenus en Indonésie.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI