Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Le CAC 40 termine la semaine sur une note négative
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 161.08 +0.65 % Temps réel Euronext Paris
5 130.53Ouverture : 5 193.19+ Haut : 5 130.53+ Bas :
+0.60 %Perf Ouverture : 5 127.70Clôture veille : 3 282 490 KVolume :

Cac 40 : Le CAC 40 termine la semaine sur une note négative

tradingsat

(Tradingsat.com) - Après avoir refranchi jeudi les 4500 pts, pour la première fois depuis le 2 septembre 2008, le CAC 40 a marqué le pas vendredi, cédant 0,66% à 4 477,28 points.

A l’occasion hier de la réunion de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, le patron de l’institution financière a alimenté l’espoir hier en laissant entendre que la BCE pourrait prendre des mesures dès sa réunion de juin pour lutter contre l’appréciation de l'euro dans un contexte de faible inflation.

Le marché a ensuite logiquement temporisé vendredi en attendant de savoir sous quelle forme la BCE pourrait effectivement agir.

Dans le même temps, l’actualité des entreprises a été marquée par d’importantes publications de résultats trimestriels. Ceux d’Alcatel-Lucent ont été plutôt bien accueillis dans l’ensemble, notamment l’amélioration de la marge et les nouvelles économies de coûts, même si l’action de l’équipementier télécoms a finalement reculé de 2,6%.

ArcelorMittal a chuté de 3,4% malgré l’annonce d’un EBITDA (excédent brut d’exploitation de 1,8 milliard de dollars au premier trimestre 2014), en amélioration de 23% par rapport à la même période de 2013. Mais le groupe sidérurgiste a réduit ses attentes quant à la consommation apparente d’acier en 2014.

Publicis a limité son recul à -0,8% à 60,2 euros après l’annonce après l'annonce de l'abandon du projet de fusion entre le groupe publicitaire français et son homologue américain Omnicom. Le courtier CM-CIC Securities pense néanmoins que « la digestion de [cet] échec va [...] peser sur l’évolution du cours de bourse au cours des prochains mois" et estime donc qu'il "est trop tôt pour revenir sur le titre".

Iliad a tiré son épingle du jeu avec une petite hausse de 0,4% à 204,75 euros. UBS a réitéré vendredi sa recommandation d' "Achat" sur le titre en visant un nouvel objectif de cours de 229 euros, contre 208 euros précédemment. Le groupe de Xavier Niel demeure la valeur télécom favorite du broker.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI