Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Le CAC 40 reprend son souffle après des publications en demi-teinte
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 291.22 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
-Perf Ouverture : 5 291.22Clôture veille : -Volume :

Cac 40 : Le CAC 40 reprend son souffle après des publications en demi-teinte

Technip et Renault salués, Essilor et Pernod boudésTechnip et Renault salués, Essilor et Pernod boudés

(Tradingsat.com) - Pas d'amélioration de tendance en fin de séance jeudi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé stable sur les 3 840,47 points (-0,06%). Le marché a continué de digérer de nombreuses publications d'entreprises dont l'accueil a été mitigé. Il avait dernièrement profité des anticipations d'une prochaine baisse des taux de la Banque centrale européenne.

Au chapitre économique, le Département américain au Travail a annoncé 339 000 inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis pour la semaine close le 20 avril, soit une baisse de 16 000 par rapport à la semaine précédente. Les économistes attendaient en moyenne 352 000 nouvelles inscriptions.

Dans l'actualité des entreprises, Technip a fini en vive hausse (+5,6%). Bien que légèrement inférieurs aux attentes, les résultats du géant français de services pétroliers se sont nettement démarqués de ceux de son concurrent italien Saipem, dont le bénéfice opérationnel a chuté de 46% au premier trimestre 2013. Au lieu de cela, Technip a maintenu ses objectifs financiers pour l'ensemble de l'année après avoir enregistré un chiffre d'affaires en croissance de 14,2% sur les trois premiers mois, à plus de 2 milliards d'euros, un résultat opérationnel en progression de 5% et un résultat net en hausse de 3,6% en glissement annuel.

Renault (+3,6%) a été salué malgré l’annonce d’une baisse de 11,8% de son chiffre d’affaires au 1er trimestre 2013. "Sous réserve que les conditions de marché en Europe ne se dégradent pas, […] la dynamique devrait s’améliorer à partir du 2ème trimestre, notamment grâce à la montée en puissance des nouveaux modèles", a commenté le bureau d'études Oddo, toujours à l'achat sur le titre du constructeur français.

A l'inverse, les publications de Pernod Ricard (-2,1%), d'Essilor (-0,8%) et de Gemalto (-0,4%) n'ont pas convaincu les investisseurs.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...