Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Le CAC 40 reprend son souffle après des publications en demi-teinte
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 150.51 +0.44 % Temps réel Euronext Paris
5 130.53Ouverture : 5 154.53+ Haut : 5 130.53+ Bas :
+0.39 %Perf Ouverture : 5 127.70Clôture veille : 218 498 KVolume :

Cac 40 : Le CAC 40 reprend son souffle après des publications en demi-teinte

Technip et Renault salués, Essilor et Pernod boudésTechnip et Renault salués, Essilor et Pernod boudés

(Tradingsat.com) - Pas d'amélioration de tendance en fin de séance jeudi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé stable sur les 3 840,47 points (-0,06%). Le marché a continué de digérer de nombreuses publications d'entreprises dont l'accueil a été mitigé. Il avait dernièrement profité des anticipations d'une prochaine baisse des taux de la Banque centrale européenne.

Au chapitre économique, le Département américain au Travail a annoncé 339 000 inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis pour la semaine close le 20 avril, soit une baisse de 16 000 par rapport à la semaine précédente. Les économistes attendaient en moyenne 352 000 nouvelles inscriptions.

Dans l'actualité des entreprises, Technip a fini en vive hausse (+5,6%). Bien que légèrement inférieurs aux attentes, les résultats du géant français de services pétroliers se sont nettement démarqués de ceux de son concurrent italien Saipem, dont le bénéfice opérationnel a chuté de 46% au premier trimestre 2013. Au lieu de cela, Technip a maintenu ses objectifs financiers pour l'ensemble de l'année après avoir enregistré un chiffre d'affaires en croissance de 14,2% sur les trois premiers mois, à plus de 2 milliards d'euros, un résultat opérationnel en progression de 5% et un résultat net en hausse de 3,6% en glissement annuel.

Renault (+3,6%) a été salué malgré l’annonce d’une baisse de 11,8% de son chiffre d’affaires au 1er trimestre 2013. "Sous réserve que les conditions de marché en Europe ne se dégradent pas, […] la dynamique devrait s’améliorer à partir du 2ème trimestre, notamment grâce à la montée en puissance des nouveaux modèles", a commenté le bureau d'études Oddo, toujours à l'achat sur le titre du constructeur français.

A l'inverse, les publications de Pernod Ricard (-2,1%), d'Essilor (-0,8%) et de Gemalto (-0,4%) n'ont pas convaincu les investisseurs.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI