Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Le CAC 40 débute le mois de mai sur une note positive
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 356.23 +0.06 % Temps réel Euronext Paris
5 339.76Ouverture : 5 362.04+ Haut : 5 330.32+ Bas :
+0.31 %Perf Ouverture : 5 352.76Clôture veille : 334 494 KVolume :

Cac 40 : Le CAC 40 débute le mois de mai sur une note positive

(Tradingsat.com) - Après un mois d'avril achevé sur un gain symbolique de 0,25%, la Bourse de Paris a débuté le mois de mai sur une note positive, avec une hausse de 0,7% à 5081,97 points. La séance de lundi avait pourtant plutôt mal commencé pour le CAC 40, retombé tout près des 5000 points dans les premiers échanges (5013,53 points à 9h26) à cause d'un indice PMI manufacturier chinois décevant.

Les nouvelles sur le front statistique ont été meilleures dans l'après-midi avec la publication de commandes à l'industrie américaine en progression de 2,1% au mois de mars, soit la hausse la plus importante de cet indicateur depuis juillet 2014 après une baisse de 0,1% en février.

Au palmarès des valeurs, CGG a vu son cours de bourse s’envoler de 8,1% à 6,84 euros en tête des plus fortes hausses du SBF 120 après l’annonce du feu vert de la Commission Européenne pour la création d'une coentreprise entre le groupe parapétrolier et son homologue britannique Wood Mackenzie Limited;

Le reste du secteur parapétrolier a par ailleurs profité de la bonne orientation affichée depuis plusieurs jours par le cours du baril. Technip a gagné 2,84% et Vallourec a progressé de 1,1%.

Areva a bondi de 7,08% à 8,299 euros sur des informations du du Journal du Dimanche selon lesquelles trois groupes industriels chinois envisageraient une entrée au capital du groupe nucléaire. Il seraient spécifiquement intéressés par Areva NP, la branche chargée de la conception-fabrication des réacteurs et des services associés.

Veolia Environnement a signé la plus forte hausse du CAC 40 (+3,3% à 19,55 euros), porté par les commentaires du courtier Berenberg, qui a relevé son objectif de cours sur la valeur de 19 euros à 22,5 euros.

En bas de classement, Alcatel-Lucent a aligné une septième baisse consécutive, cédant 1,4% à 3,11 euros. Le recul du titre dépasse maintenant les 30% depuis l'annonce le 15 avril du projet de rachat de l'équipementier télécoms par son homologue finlandais Nokia.

Deuxième plus forte baisse de l'indice phare, EDF a cédé 1,1% à 22,48 euros. Le titre a pâti d'informations des Echos selon lesquelles le tarif de l'électricité nucléaire vendue par l'opérateur historique pourrait ne pas augmenter au 1er juillet prochain sous la pression du gouvernement.

A noter le plongeon de 15,8% de Latécoère pour sa reprise de cotation après la publication par l'équipementier aéronautique des termes de l'accord conclu avec ses principaux créanciers, visant à renforcer les fonds propres et réduire la dette de l'entreprise. Le groupe prévoit deux augmentations de capital pour un montant total de 278 millions d’euros.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...