Bourse > Cac 40 > Cac 40 : La zone euro entre officiellement en récession
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 319.17 -0.32 % Temps réel Euronext Paris
5 335.85Ouverture : 5 350.25+ Haut : 5 304.35+ Bas :
-0.31 %Perf Ouverture : 5 336.39Clôture veille : 3 391 810 KVolume :

Cac 40 : La zone euro entre officiellement en récession

EuroEuro

(Tradingsat.com) - Les derniers chiffres publiés jeudi par Eurostat confirment la dégradation de la conjoncture en Europe, ce qui pèse naturellement sur les principales Bourses du Vieux Continent, en baisse à la mi-séance.

En effet, si la France et l’Allemagne ont tiré leur épingle du jeu avec une progression de 0,2% de leur PIB au troisième trimestre, la zone euro est officiellement entrée en récession puisque son PIB a reculé de 0,1%, après -0,2% au trimestre précédent.

Par contre, celui de l’Union européenne à 27 reste positif et affiche une progression de 0,1%. En rythme annuel, la croissance de la zone euro se replie de 0, % tandis que celle de l’UE 27 affiche une baisse de 0,4%.

Dans ce contexte, les investisseurs préfèrent rester prudents à la mi-séance, en attendant une nouvelle série de statistiques aux États-Unis.

Dès 14h30, les opérateurs prendront en effet connaissance des inscriptions hebdomadaires au chômage, de l’indice des prix à la consommation (CPI), de l’indice Empire State et enfin, à 16 heures, du "Philly Fed".

Ben Bernanke, le président de la Banque centrale américaine, bouclera cette journée avec un discours sur les dernières tendances du marché immobilier, lors d’un sommet à Atlanta.

A Paris, où les publications d’entreprises continuent d’animer cette séance de jeudi, la tendance reste prudente. Le CAC 40 cède actuellement 0,14% à 3 395 points. Un repli limité par la bonne tenue du secteur bancaire avec Crédit Agricole (+1,8%), BNP Paribas (+0,9%) et Société Générale (+0,9%), mais aussi Vivendi (+2,8%) qui poursuit sa progression au lendemain de ses résultats, suite à de nouvelles rumeurs entourant SFR.

Selon le Financial Times, le magnat égyptien des télécoms Naguib Sawiris serait intéressé par le rachat de la filiale de Vivendi, mais qu'une telle opération ne pouvait se faire sans partenaires. Elle valoriserait SFR entre 13 et 14 milliards d'euros, selon le FT.

Par ailleurs, Bouygues (+1,5%) est salué après avoir relevé son objectif de chiffre d’affaires sur l’ensemble de l’année, malgré les déboires de sa filiale télécom.

Après une tentative manquée de rebond hier, l’action Alcatel-Lucent en territoire négatif (-2,9%), signant la plus forte baisse de l’indice phare. Elle est suivie par EADS (-2%), PPR (-1,2%) et Sanofi (-1,2%).

Le secteur des télécommunications est à l’honneur aujourd’hui. Hors CAC 40, Iliad prend +0,6% après avoir dévoilé de bons chiffres au 3ème trimestre (croissance du CA de plus de 50%), porté par le dynamisme de l’activité Haut Débit et le vif succès de Free Mobile.

A noter que les titres Orco Property Group (+5%), Belvédère (+3,3%) et Eiffage (+1,7%) sont également bien orientés. Sous pression, Natixis chute de 7% après l’annonce de résultats trimestriels en forte baisse. La banque est aussi pénalisée par une dégradation de broker. Chargeurs plonge de près de 9% et Air France-KLM de près de 5%.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...