Bourse > Cac 40 > Cac 40 : La Bourse de Paris hésite, les télécoms pèsent sur la tendance
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 271.70 -0.31 % Temps réel Euronext Paris
5 276.97Ouverture : 5 278.96+ Haut : 5 261.73+ Bas :
-0.10 %Perf Ouverture : 5 287.88Clôture veille : 3 837 450 KVolume :

Cac 40 : La Bourse de Paris hésite, les télécoms pèsent sur la tendance

(Tradingsat.com) - Alors que la plupart des Bourses européennes évoluent dans le vert ce mercredi, le marché parisien se montre hésitant, le repli des valeurs télécoms pesant sur la tendance.

A la mi-séance, le CAC 40 est stable vers les 4 459 points. Les investisseurs attendent par ailleurs les chiffres ADP de l'emploi privé aux Etats-Unis, à 14h15, avant le rapport officiel prévu demain.

Orange (-3,5%) accuse le plus fort repli de l'indice phare après avoir exclu de participer à une opération de consolidation du marché français des télécommunications, douchant les espoirs des investisseurs. L'opérateur a jugé que les conditions qu'il avait fixées "ne sont pas réunies aujourd’hui pour y donner suite".

Dans son sillage, le titre Bouygues cède 2,8%, Iliad (maison-mère de Free) recule de 3,5% et Numericable perd 3,3%.

Veolia trébuche de plus de 3% en réaction à une note de Morgan Stanley. L'analyste a abaissé son opinion sur le groupe de services à l'environnement de "Surpondérer" à "Pondérer en ligne".

A l'inverse, Alcatel-Lucent flambe de 4,5% et s'inscrit en tête des hausses du CAC 40. JP Morgan a relevé sa recommandation sur l'équipementier en télécommunications de "Neutre" à "Surpondérer".

A noter aussi que METabolic EXplorer s'envole de près de 50% à 3,79 euros. Les investisseurs saluent l'accord de licence exclusive annoncé mardi soir par la société de chimie biologique avec le groupe de chimie sud-coréen SK Chemicals pour la production et la commercialisation de PDO.

Let's Gowex poursuit sa dégringolade (-25% après -46% hier !) après la publication d'une étude alarmante de Gotham City Research. Le cabinet de recherche a en effet affirmé que la société ne valait rien car près de 90% de ses revenus seraient fictifs. Dans un communiqué, Gowex rejette catégoriquement les informations du courtier et menace de porter plainte.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...