Bourse > Cac 40 > Cac 40 : La Bourse de Paris clôture à l'équilibre, Apple pèse à Wall Street
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 117.66 -1.57 % Temps réel Euronext Paris
5 188.92Ouverture : 5 208.85+ Haut : 5 095.12+ Bas :
-1.37 %Perf Ouverture : 5 199.22Clôture veille : 4 289 600 KVolume :

Cac 40 : La Bourse de Paris clôture à l'équilibre, Apple pèse à Wall Street

CAC 40CAC 40

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a clôturé à l'équilibre ce lundi, affecté par l'ouverture prudente à Wall Street où Apple pesait lourdement sur la tendance en raison des inquiétudes liées à son nouveau téléphone.

La firme à la pomme a presque diminué de moitié ses commandes d'écrans à cristaux liquides pour iPhone 5 sur le trimestre en cours en raison d'une faible demande, a rapporté le Nikkei, nouveau signe de la perte de vitesse du géant américain face à la concurrence asiatique.

Le marché parisien avait ouvert en légère hausse ce matin, et tenait bon à la mi-séance, grâce aux solides performances du secteur bancaire et au vif rebond d'EDF. L'indice CAC 40 s'est néanmoins essoufflé en fin de séance pour terminer à +0,06% sur les 3 708 points.

EDF a signé la plus forte progression du jour (+5,2%) après l'annonce d'un accord qui prévoit le remboursement d'ici à la fin 2018 d'une créance de 4,9 milliards d'euros liée à la contribution au service public de l'électricité (CSPE), ce qui devrait alourdir la facture des ménages.

Par ailleurs, le titre a profité d'une note favorable de Société Générale qui a débuté le suivi de l'électricien avec une recommandation "Achat".

Société Générale a grimpé de 3,8% et Crédit Agricole de 3%, en réaction à une étude favorable de Credit Suisse sur les banques françaises.

Capgemini a bondi de 2,5% à 35,1 euros. Après avoir profité en fin de semaine dernière des résultats encourageants du groupe indien Infosys, la SSII européenne a été soutenue par Goldman Sachs qui est passé de "Achat" à "Achat fort" sur la valeur.

De son côté, Saint-Gobain a pris 0,4% après l’annonce d’une offre d’achat "ferme et irrévocable" de la part du groupe Ardagh sur sa filiale Verallia North America.

A l'inverse, Bouygues, Alstom et Vallourec ont reculé de 2,5% environ, tandis que LVMH (-0,6%) a été pénalisé par une dégradation de Deutsche Bank.

Hors CAC 40, Peugeot a grimpé de 5% et Alcatel-Lucent de 3,3%.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI