Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Clôture européenne en ordre dispersé
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 319.17 -0.32 % Temps réel Euronext Paris
5 335.85Ouverture : 5 350.25+ Haut : 5 304.35+ Bas :
-0.31 %Perf Ouverture : 5 336.39Clôture veille : 3 391 810 KVolume :

Cac 40 : Clôture européenne en ordre dispersé

BourseBourse

(Tradingsat.com) - Les principaux indices boursiers du Vieux Continent ont encore clôturé en ordre dispersé ce mercredi, les inquiétudes sur les questions budgétaires aux États-Unis ayant pesé sur le moral des investisseurs.

Après avoir accueilli avec une certaine réserve l’accord tant attendu sur le versement d’une nouvelle tranche d’aide à la Grèce, les marchés se focalisent à présent sur le fameux "mur budgétaire". Des incertitudes qu’il va falloir lever au plus vite pour éviter un choc brutal sur une croissance américaine qui peine à repartir.

Cet après-midi, les opérateurs ont pris connaissance des ventes de logements neufs, ressortis en repli de 0,3% sur le mois d’octobre, selon les données du Département américain au Commerce, sous les attentes de la place.

De son côté, la Bourse de Paris a terminé en légère hausse, après les propos encourageants d'un responsable américain sur les avancées dans les négociations budgétaires aux États-Unis. Ainsi, le CAC 40 a gagné 0,37% à 3 515 points, tiré vers le haut par la bonne tenue des grosses capitalisations, à savoir Total (+0,7%), LVMH (+1,6%) ou encore Société Générale (+0,5%).

Veolia a progressé de 3,5%, en tête des hausses de l’indice phare, soutenu par une note d’analyste.

Vivendi a grimpé de 0,6% alors que sa filiale SFR vient d’annoncer un plan de réorganisation accompagné qui s’accompagne d’un plan de mobilité interne et de départs volontaires à hauteur de 856 emplois.

La séance a été cependant moins favorable aux valeurs dites "cycliques", à l’image de Lafarge (-1,8%) qui a aussi pâti d’une dégradation de broker, Renault (-2%) et Bouygues (-1%).

Hors indice vedette, c’est le secteur des tablettes, produit phare pour Noël, qui s’est largement distingué. Ainsi, Archos a flambé de plus de 23% à 3,57 euros. Le groupe a récemment étoffé sa gamme pour profiter à plein de cette période clé en termes de ventes, et mise sur son "FamilyPad" pour faire décoller son chiffre d’affaires.

Faiveley a gagné 4,3% après avoir confirmé mardi ses objectifs annuels et annoncé une progression de 30,3% de son résultat opérationnel au premier semestre, à la faveur de la hausse de son activité et de la maîtrise de ses coûts.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...