Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Clôture européenne en ordre dispersé
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 117.66 -1.57 % Temps réel Euronext Paris
5 188.92Ouverture : 5 208.85+ Haut : 5 095.12+ Bas :
-1.37 %Perf Ouverture : 5 199.22Clôture veille : 4 289 600 KVolume :

Cac 40 : Clôture européenne en ordre dispersé

BourseBourse

(Tradingsat.com) - Les principaux indices boursiers du Vieux Continent ont encore clôturé en ordre dispersé ce mercredi, les inquiétudes sur les questions budgétaires aux États-Unis ayant pesé sur le moral des investisseurs.

Après avoir accueilli avec une certaine réserve l’accord tant attendu sur le versement d’une nouvelle tranche d’aide à la Grèce, les marchés se focalisent à présent sur le fameux "mur budgétaire". Des incertitudes qu’il va falloir lever au plus vite pour éviter un choc brutal sur une croissance américaine qui peine à repartir.

Cet après-midi, les opérateurs ont pris connaissance des ventes de logements neufs, ressortis en repli de 0,3% sur le mois d’octobre, selon les données du Département américain au Commerce, sous les attentes de la place.

De son côté, la Bourse de Paris a terminé en légère hausse, après les propos encourageants d'un responsable américain sur les avancées dans les négociations budgétaires aux États-Unis. Ainsi, le CAC 40 a gagné 0,37% à 3 515 points, tiré vers le haut par la bonne tenue des grosses capitalisations, à savoir Total (+0,7%), LVMH (+1,6%) ou encore Société Générale (+0,5%).

Veolia a progressé de 3,5%, en tête des hausses de l’indice phare, soutenu par une note d’analyste.

Vivendi a grimpé de 0,6% alors que sa filiale SFR vient d’annoncer un plan de réorganisation accompagné qui s’accompagne d’un plan de mobilité interne et de départs volontaires à hauteur de 856 emplois.

La séance a été cependant moins favorable aux valeurs dites "cycliques", à l’image de Lafarge (-1,8%) qui a aussi pâti d’une dégradation de broker, Renault (-2%) et Bouygues (-1%).

Hors indice vedette, c’est le secteur des tablettes, produit phare pour Noël, qui s’est largement distingué. Ainsi, Archos a flambé de plus de 23% à 3,57 euros. Le groupe a récemment étoffé sa gamme pour profiter à plein de cette période clé en termes de ventes, et mise sur son "FamilyPad" pour faire décoller son chiffre d’affaires.

Faiveley a gagné 4,3% après avoir confirmé mardi ses objectifs annuels et annoncé une progression de 30,3% de son résultat opérationnel au premier semestre, à la faveur de la hausse de son activité et de la maîtrise de ses coûts.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI