Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

BOUYGUES

EN - FR0000120503 SRD PEA PEA-PME
29.360 € -2.72 % Temps réel Euronext Paris

Bouygues : Tiré à la fois par le BTP et les télécoms, Bouygues bat le consensus et prend la tête du SBF 120

jeudi 14 novembre 2019 à 11h00
Bouygues bat le consensus sur les neuf premiers mois et avance en Bourse

(BFM Bourse) - Le conglomérat français présent dans la construction, les télécoms et les médias a vu son bénéfice net se redresser au troisième trimestre. Bouygues confirme par ailleurs son objectif d'améliorer sa rentabilité et avance en Bourse.

Trimestre plus que solide pour Bouygues, grâce à la vigueur de ses activités dans le BTP aussi bien que dans les télécoms. Le groupe enregistre ainsi des résultats supérieurs aux attentes sur les neuf premiers mois.

Le chiffre d'affaires total a progressé de 9% sur la période pour s'établir à 27,6 milliards d'euros, "nettement au-dessus du consensus qui tablait sur 27,29 milliards d'euros" précise Stéphane Beyazian, analyste spécialiste du dossier pour Mainfirst. Le résultat net part du groupe atteint 848 millions d'euros (+10%) sur la même période tandis que son bénéfice d'exploitation (Ebit) s'élève à 1,076 milliard d'euros, en hausse de 32% sur un an mais "en ligne avec le consensus" indique l'analyste. La marge opérationnelle courante du groupe a également progressé de 70 points de base à 4,1% entre janvier et septembre.

Ces très bons résultats, le groupe les met sur le compte d'une "solide performance des activités de construction" ainsi que d'une "très bonne performance commerciale et financière chez Bouygues Télécom (...) dans la continuité du premier semestre" comme il l'explique dans le communiqué publié jeudi matin.

Par segment d'activité, la croissance organique des revenus atteint 9% chez Bouygues Télécoms (à 4,43 milliards d'euros) et autant chez Bouygues Construction (à 21,58 milliards d'euros) mais marque le pas chez Colas (+2%) et recule de 3% chez TF1.

Croissance dynamique dans les télécoms

Sur le premier plan, Bouygues Telecom a nettement augmenté son nombre de clients, avec 330.000 abonnements en plus au troisième trimestre (+220.000 dans le mobile et +110.000 sur la fibre), et dit tirer profit de sa "stratégie de différenciation" grâce notamment à la qualité de son réseau. Le groupe précise de fait qu'il a "été reconnu par l’Arcep premier opérateur dans les zones rurales en France et deuxième en moyenne sur l’ensemble du territoire français pour la deuxième année consécutive". Au total, l'opérateur compte désormais 11,83 millions de clients mobile et 3,8 millions de clients fixe, dont 850.000 abonnés à la fibre, plus rémunératrice. Il promet en outre de continuer à "gagner des parts de marché" dans le mobile et s'attend à ce que sa croissance poursuive sur cette dynamique via des leviers significatifs, notamment "le potentiel croissant de clients dans le fixe grâce à l’accélération de la fibre (10 millions de foyers y sont actuellement éligibles)".

Dans sa note matinale, Stéphane Beyazian précise que le groupe a ouvert 65.000 nouvelles lignes à haut débit sur les trois premiers trimestres, soit autant qu'Orange et plus que SFR (+41.000) et Iliad (+32.000). En matière de gains d'abonnés dans le mobile, Bouygues fait à peine moins bien que SFR (+234.000) mais bien mieux qu'Orange (+90.000) et Iliad (-18.000) sur la même période.

La construction se porte bien mais pourrait ralentir en 2020

Au niveau de la construction et du BTP, qui constituent près de 80% du chiffre d'affaires (mais sont moins rentables que les télécoms), le groupe profite notamment du redressement de sa filiale Colas, spécialisée dans les travaux sur les routes et les chemins de fer. Après une année 2018 difficile, notamment à cause de la grève à la SNCF, son bénéfice net s'inscrit en nette hausse depuis le début 2019.

En revanche, souligne Stéphane Beyazian, "le carnet d’ordre construction est toutefois un peu plus bas, ce qui peut augurer d’un ralentissement en 2020". Si celui-ci "se maintient à un très haut niveau de 32,5 milliards d'euros au 30 septembre 2019" selon les termes du communiqué, il est en recul de 4% par rapport à fin septembre 2018 (-6% pour Bouygues Construction, +5% pour Colas). Cette prise de commandes intègre notamment "la réalisation, par Bouygues Construction, d’un tunnel de 4 km à Hong-Kong pour 364 millions d’euros, ainsi que la construction par Colas d’une voie de circulation d’1,1 km pour l’aéroport international de Los Angeles pour 75 millions d’euros" indique le groupe, qui ajoute que "des contrats significatifs sont attendus au quatrième trimestre 2019 et courant 2020".

Confirmation des perspectives annuelles

Fort de cette solide publication, Bouygues confirme ses objectifs 2019, à savoir "améliorer la profitabilité du groupe et atteindre 300 millions d'euros de cash-flow libre chez Bouygues Télécom". Le groupe dirigé par Martin Bouygues ambitionne également d'atteindre, d'ici deux ans, une génération de cash-flow libre d'un milliard d'euros après besoin en fonds de roulement, grâce à la contribution des trois activités.

En réaction à ces résultats trimestriels de très bonne facture, le titre Bouygues avance de 2,4% vers 11h30, à 39,53 euros, au plus haut depuis début juin 2018. La progression du titre atteint désormais plus de 25% depuis le 1er janvier, pour une capitalisation qui se rapproche des 15 milliards d'euros (à 14,69 milliards d'euros).

Quentin Soubranne - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur BOUYGUES en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+316.10 % vs +19.15 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat