Bourse > Bouygues > Bouygues : Quelle stratégie après son échec sur SFR ?
BOUYGUESBOUYGUES EN - FR0000120503EN - FR0000120503
37.305 € -0.12 % Temps réel Euronext Paris
37.295 €Ouverture : +0.03 %Perf Ouverture : 37.545 €+ Haut : 37.185 €+ Bas :
37.350 €Clôture veille : 1 033 940Volume : +0.29 %Capi échangé : 13 240 M€Capi. :

Bouygues : Quelle stratégie après son échec sur SFR ?

(Tradingsat.com) - Alors que Vivendi a choisi Numericable pour le rachat de sa filiale SFR, la question est sur toutes les lèvres : quelle sera la nouvelle stratégie de Bouygues dont l'ultime offre, soumise à la dernière minute, a été refusée ?

Certains observateurs évoquent un rapprochement entre Bouygues Telecom et Iliad, respectivement numéro trois et numéro quatre français, qui formerait un acteur de taille comparable à SFR-Numericable et dégagerait des synergies importantes.

"Ce scénario pourrait se concrétiser très rapidement, car le contexte semble actuellement favorable et, d’un point de vue économique, le plus tôt serait le mieux", a récemment indiqué un analyste parisien.

Numericable, détenu par Altice, a remporté la bataille au terme de trois semaines d'intenses négociations. Vivendi recevra 13,5 milliards d’euros à la réalisation de l’opération ainsi qu’un complément de prix éventuel de 750 millions d’euros et une participation de 20% dans l’entité combinée, qu’il pourra céder ultérieurement dans des conditions de liquidité déterminées.

"Saison deux juridique"

Reste que le câblo-opérateur Numericable doit encore recevoir le feu vert des régulateurs. Selon l'AFP, les futurs mariés "espèrent boucler l'opération avant la fin 2014, ou début 2015 en cas de complications avec les autorités de la concurrence", ont indiqué lundi des responsables des deux groupes.

Mais Bouygues refuserait de rendre les armes et se préparerait pour "la saison deux juridique" afin de "mettre des bâtons dans les roues jusqu'au bout", assure un proche du groupe cité par le journal Le Monde. "Nous allons faire valoir auprès de l'autorité de la concurrence tous les remèdes qui nous semblent indispensables", explique l'un d'eux.

Dans tous les cas, "les spéculations sur une vente de Bouygues Telecom à Iliad vont sûrement s'intensifier", a souligné lundi Jefferies. "Cependant, on comprend mal pourquoi Iliad rachèterait l'opérateur que nous valorisons à 5 milliards d'euros, sachant que le free cash flow opérationnel est retombé de 0,4 milliard d'euros à zéro", s'interroge le spécialiste.

"Si Iliad attend son heure, Bouygues Telecom pourrait se payer à un prix plus abordable", a-t-il ajouté, tout en précisant qu'une fusion entre SFR et Altice est positive pour les titres Numericable, Vivendi et Orange.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...