Bourse > Bouygues > Bouygues : Les Bourses européennes terminent en nette baisse
BOUYGUESBOUYGUES EN - FR0000120503EN - FR0000120503
38.780 € -0.23 % Temps réel Euronext Paris
38.800 €Ouverture : -0.05 %Perf Ouverture : 38.905 €+ Haut : 38.630 €+ Bas :
38.870 €Clôture veille : 746 508Volume : +0.21 %Capi échangé : 13 763 M€Capi. :

Bouygues : Les Bourses européennes terminent en nette baisse

Les Bourses européennes terminent en nette baisseLes Bourses européennes terminent en nette baisse

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé jeudi le premier trimestre de l'année dans le rouge, tirées vers le bas par les banques italiennes et les valeurs télécoms françaises.

A Paris, le CAC 40 a perdu 1,34% (59,36 points) à 4.385,06 points. A Londres, le FTSE 100 a cédé 0,46% et à Francfort, le Dax 30 a reculé de 0,81%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro et le FTSEurofirst 300 ont abandonné respectivement 1,29% et 1,04%.

Sur le trimestre et donc depuis le début de l'année, le CAC recule de 5,43%, le Dax de 7,24% et le FTSE de 1,08%.

Tous les indices sectoriels ont fini en territoire négatif, au premier rang desquels ceux de l'énergie (-1,75%), des banques (-1,28%) et des télécoms (-1,23%).

L'effet positif sur les marchés de la promesse de la présidente de la Réserve fédérale, Janet Yellen, d'avancer avec prudence sur la voie du resserrement monétaire n'a donc pas duré.

Les investisseurs ont pris connaissance dans la matinée de statistiques peu rassurantes sur la santé de l'économie européenne. Le nombre de chômeurs n'a pas varié en Allemagne alors qu'il était attendu en légère baisse. L'inflation est restée négative dans la zone euro et si la croissance de la Grande-Bretagne a été revue en hausse, son déficit courant s'est creusé.

Aux valeurs, plusieurs banques italiennes figurent parmi les plus fortes pertes. Banco Popolare cède ainsi 6,42%, Monte Paschi 4,19% et UniCredit 3,06%.

Les banques italiennes sont malmenées par les investisseurs depuis le début de l'année en raison des inquiétudes suscitées par l'accumulation des créances douteuses, pour environ 360 milliards d'euros, dans leurs bilans.

A Paris, les valeurs télécoms ont souffert dans le sillage de Bouygues, qui a perdu 3,64%, la plus forte baisse du CAC, après avoir annoncé se donner jusqu'à la fin du week-end pour trouver un accord avec Orange sur la vente de Bouygues Telecom. Des sources proches du dossier évoquent des points sensibles encore non tranchés comme le prix de la transaction ou la gouvernance.

Contre la tendance, TUI a gagné 4,96%. Le voyagiste a déclaré que les réservations de vacances enregistrées pour cet été étaient supérieures à celles de l'an dernier et s'est dit confiant dans sa capacité à atteindre ses objectifs annuels.

Sur le marché des changes, l'euro a poursuivi sa progression face au billet vert, passant la barre de 1,14 dollar pour la première fois depuis octobre dernier.

Wall Street évolue en légère hausse à l'heure de la clôture en Europe, les investisseurs jouant la prudence avant la publication, vendredi, des chiffres de l'emploi aux Etats-Unis pour le mois de mars.

(Patrick Vignal pour le service français)

Copyright © 2016 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...