Bourse > Bouygues > Bouygues : L'action dévissse après une publication très mitigée
BOUYGUESBOUYGUES EN - FR0000120503EN - FR0000120503
36.950 € +1.50 % Temps réel Euronext Paris
36.370 €Ouverture : +1.59 %Perf Ouverture : 36.965 €+ Haut : 36.370 €+ Bas :
36.405 €Clôture veille : 236 476Volume : +0.07 %Capi échangé : 13 203 M€Capi. :

Bouygues : L'action dévissse après une publication très mitigée

L'action dévissse après une publication très mitigéeL'action dévissse après une publication très mitigée

(Tradingsat.com) - Alors que Bouygues a annoncé lundi soir que son premier trimestre 2011 s'était déroulé "conformément aux attentes", les investisseurs ne semblent pas du même avis. Le cours de Bourse du conglomérat présent dans les médias, la construction, les routes, l'immobilier, et la téléphonie mobile, plonge de plus de 4% à 32,5 euros mardi matin.

Le groupe a dévoilé hier soir au titre du premier trimestre 2011 un EBITDA de 457 millions d'euros, en hausse de 5%, contre 434 millions d'euros un an plus tôt. Le résultat opérationnel courant s'établit à 153 millions d'euros, en repli de 10%, pour un résultat net de 34 millions d'euros, en forte baisse de 81%, et un chiffre d'affaires de 6 686 millions d'euros, en hausse de 4%.

Les attentes du consensus étaient beaucoup plus élevées : les analystes tablaient en moyenne sur un EBITDA de 535 millions d'euros en hausse de 23,3%, un résultat d'exploitation de 223 millions d'euros, un résultat net de 110 millions d'euros, et un chiffre d'affaires de 6 627 millions d'euros.

Bouygues explique la chute de son résultat net par des éléments non récurrents : la baisse de la contribution d'Alstom (23 millions d'euros au premier trimestre 2011 contre 115 millions d'euros au premier trimestre 2010) et la prise en compte au premier trimestre 2010 d'un produit financier net non récurrent lié à l'opération Alstom Hydro Holding à hauteur de 41 millions d'euros.

En contrepartie, le groupe a toutefois revu à la hausse son objectif de chiffre d'affaires 2011 à 31,9 milliards d'euros, contre une précédente estimation de 31,7 milliards d'euros.

D'ailleurs, "cette publication, très mitigée en elle-même, reste peu représentative des tendances rassurantes observées sur les différents métiers, notamment dans le BTP", relativisent ce matin les analystes de CM-CIC Securities.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI