Bourse > Bouygues > Bouygues : Credit Suisse revient sur le dossier SFR
BOUYGUESBOUYGUES EN - FR0000120503 EN - FR0000120503   SRD PEA PEA-PME
42.910 € +0.98 % Temps réel Euronext Paris
41.820 €Ouverture : +2.61 %Perf Ouverture : 42.920 €+ Haut : 41.800 €+ Bas :
42.495 €Clôture veille : 617 631Volume : +0.17 %Capi échangé : 15 448 M€Capi. :

Bouygues : Credit Suisse revient sur le dossier SFR

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les analystes de Credit Suisse se sont penchés de nouveau sur le secteur des télécoms en France, qui va être bouleversé par la vente de SFR par Vivendi. Bouygues et Altice/Numericable sont en lice. En attendant la décision de Vivendi, l'action Iliad leur apparaît la plus risquée. Les analystes restent prudemment neutres sur Bouygues, estimant que le titre pourrait baisser un peu si Altice gagnait les enchères. Mais si Bouygues venait à l'emporter et parvenait à mettre en oeuvre les synergies annoncées, l'action pourrait grimper jusqu'à 45 euros. En attendant, l'objectif de cours est relevé de 28 à 31 euros.

A la Bourse de Paris où le CAC 40 prend 0,9%, l'action Bouygues gagne 1,2% à 29,3 euros.

A ce stade, l'action Bouygues n'est pas la préférée de Credit Suisse dans le secteur : seul Altice, principal actionnaire du câblo-opérateur Numericable, bénéficie d'un conseil acheteur de 'surperformance' assorti d'une cible de 35,9 euros. L'avenir du titre Altice est évidemment très lié au résultat de la vente de SFR : s'il remportait le dossier, le cours pourrait se traiter entre 40 et 45 euros, estiment les spécialistes.

Elle n'est pas non plus la plus délaissée : selon Credit Suisse, Orange serait le perdant de l'affaire quelque soit l'issue du dossier SFR, en raison de son accord d'itinérance avec Iliad si Bouygues l'emportait, alors que concurrence à quatre mobilopérateurs demeurerait en cas de succès d'Altice/Numericable.

Quid d'Iliad (Free) ? Le 4e opérateur mobile a besoin de se doter d'un réseau 4G. Si Numericable l'emportait, Iliad ne pourrait racheter celui de Bouygues et devrait investir pour créer le sien, ce que le consensus ne semble pas prendre en compte, selon Credit Suisse, qui reste neutre avec une cible de 145 euros.

Reste Bouygues. Evidemment, le parcours du titre dépendra de son titre dépendra du choix de Vivendi. Mais ce risque semble modéré au cours actuel. En effet, estime Credit Suisse, l'action Bouygues pourrait tomber à 28 euros si SFR était remporté par Altice/Numericable. Mais en cas de succès du holding et sous réserve que les dix milliards de synergies avant impôts annoncées soient réalisées, l'action Bouygues pourrait grimper jusqu'à 45 euros, dans le meilleur des cas.

De plus, en cas de poursuite des surenchères, le bilan de Bouygues lui offrirait plus de flexibilité. Enfin, le candidature Bouygues paraît avoir les faveurs du gouvernement.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...