Bourse > Bnp paribas act.a > Bnp paribas act.a : Les marchés européens restent orientés à la baisse à mi-séance
BNP PARIBAS ACT.ABNP PARIBAS ACT.A BNP - FR0000131104BNP - FR0000131104
66.000 € +0.15 % Temps réel Euronext Paris
65.140 €Ouverture : +1.32 %Perf Ouverture : 66.030 €+ Haut : 65.010 €+ Bas :
65.900 €Clôture veille : 3 221 330Volume : +0.26 %Capi échangé : 82 397 M€Capi. :

Bnp paribas act.a : Les marchés européens restent orientés à la baisse à mi-séance

Les marchés européens restent orientés à la baisse à mi-séanceLes marchés européens restent orientés à la baisse à mi-séance

(Reuters) - Les Bourses européennes restent orientées en nette baisse à mi-séance mardi, une nouvelle fois alourdies par le secteur bancaire, et Wall Street risque d'ouvrir également en territoire négatif.

À Paris, le CAC 40 perdait 1,53% (-67,36 points) à 4.341,81 points à 13h35. À Francfort, le Dax abandonne 1,36% et à Londres, le FTSE cède 0,4%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 recule de 0,99%, à son plus bas niveau depuis le 12 juillet, et l'EuroStoxx 50 de la zone euro se replie de 1,57%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en léger repli à ce stade.

L'indice des valeurs bancaires perd 2,9%, la plus forte baisse des indices sectoriels européens, après déjà un recul de 1,8% la veille consécutif aux résultats des tests de résistance dans le secteur.

Le secteur, en baisse de 30% depuis le début de l'année, est plombé par Commerzbank qui perd 8,31% à 5,29 euros après avoir averti sur ses résultats 2016. Le titre de la deuxième banque allemande, plus forte baisse du FTSEurofirst 300, a touché un plus bas record à 5,27 euros dans la matinée.

Credit Suisse et UBS décrochent pour leur part de plus de 5%, les deux plus fortes baisses du Stoxx 50, rattrapant leur retard de lundi qui était jour férié en Suisse.

Credit Suisse, dont le titre a baissé de 45% depuis le début de l'année, va en outre sortir du Stoxx 50 lundi prochain, en compagnie de Deutsche Bank, a annoncé Stoxx Ltd avant l'ouverture.

Deutsche Bank cède 3,18% et Santander, ING, BBVA et BNP Paribas accusent aussi des replis de plus de 3%.

A Milan, Monte dei Paschi repart à la baisse en cédant 9,65%.

"Le problème des banques européennes est simple : des bilans trop chargés de dette et des marges trop faibles", écrivent les analystes de Berenberg dans une note. "C'est bien simple, on n'aurait pas de titres bancaires si on n'était pas obligé."

La tendance en Europe est aussi affectée par les résultats décevants du distributeur Metro et du fabricant de puces Infineon, qui chutent de respectivement 6,79% et 3,59% à la Bourse de Francfort.

Le groupe industriel britannique Rotork, qui prévoit désormais un tassement de ses marges sur l'ensemble de l'année, cède 7,77%.

(Véronique Tison pour le service français)

Copyright © 2016 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI