Bourse > Alstom > Alstom : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris
ALSTOMALSTOM ALO - FR0010220475ALO - FR0010220475
30.085 € -0.53 % Temps réel Euronext Paris
30.415 €Ouverture : -1.08 %Perf Ouverture : 30.495 €+ Haut : 29.990 €+ Bas :
30.245 €Clôture veille : 637 583Volume : +0.29 %Capi échangé : 6 624 M€Capi. :

Alstom : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de ParisLes valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies jeudi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 a clôturé en hausse de 0,59% à 4.417,04 points, soutenu par les efforts diplomatiques pour tenter de résoudre la crise entre la Russie et l'Ukraine.

* Les VALEURS TÉLÉCOMS ont, une fois encore, occupé le devant de la scène, avec les résultats d'ORANGE et surtout les offres déposées par BOUYGUES et ALTICE, maison mère du câblo-opérateur Numericable, pour prendre le contrôle de l'opérateur télécoms SFR, filiale de VIVENDI.

* ORANGE a bondi de 10,53% à 10,13 euros et signé la plus forte hausse du CAC 40, l'opérateur ayant rassuré sur ses perspectives pour 2014 en confirmant anticiper une stabilisation de ses marges grâce à la poursuite des réductions de coûts.

* BOUYGUES a grimpé de 6,59% à 30,67 euros après avoir détaillé jeudi son offre d'achat de SFR, une opération jugée délicate sur le plan de la concurrence mais qui promet un montant élevé de synergies et ne prévoit pas d'augmentation de capital de Bouygues.

* VIVENDI a pris 0,88% à 20,745 euros. En revanche, NUMERICABLE a cédé 5,26% à 28,99 euros, et à Amsterdam, Altice a perdu 4,17% à 30,1 euros, des investisseurs jugeant meilleures les chances de Bouygues de l'emporter.

* ILIAD s'est adjugé près de 7% à 184,5 euros alors que les intervenants de marché estiment que le groupe pourrait sortir gagnant de la consolidation du secteur en particulier si Bouygues remporte la mise sur SFR car la maison mère de Free pourrait ainsi récupérer les actifs que devraient vendre Bouygues et SFR sous la pression des autorités de la concurrence.

* Autre gagnant, ALSTOM, qui a avancé de 1,4% à 19,13 euros, Bouygues n'ayant pas évoqué la cession éventuelle de ses 29,4% dans Alstom. Le Figaro avait indiqué mercredi soir que cette participation ne serait pas mise à contribution en cas de rapprochement avec SFR.

* SOLOCAL GROUP s'est envolé en fin d'après-midi pour clôturer avec la plus forte hausse du SBF 120 à 1,92 euro (+24,68%) dans un gros volume représentant près de 7 fois la moyenne quotidienne des échanges sur Euronext. Selon des traders, Goldman Sachs, qui a relevé son conseil de vendre à achat et intégré Solocal dans sa liste de valeurs préférées, serait à l'origine du mouvement. Le broker estime que l'augmentation de capital de 440 millions d'euros annoncée le 13 février, permet à Solocal de résoudre le problème de la dette et de se concentrer sur l'activité numérique en pleine croissance.

* BUREAU VERITAS a gagné 7,08% à 21,415 euros dopé par des résultats 2013 montrant une résistance de sa marge opérationnelle malgré des effets de change défavorables et par la perspective d'une amélioration progressive de sa croissance organique en 2014.

WENDEL, qui détient 51% de Bureau Veritas, a pris 4,43% à 114,25 euros.

* LAFARGE s'est adjugé 3,85% à 56,33 euros. Dans une note, JPMorgan souligne le message de confiance, délivré par le groupe lors d'une réunion avec le broker, sur le rebond de la marge, les perspectives en matière de volumes et le désendettement. Le levier opérationnel du cimentier est "considérable", estime l'intermédiaire.

* MICHELIN a gagné 3,62% à 93,34 euros dans le sillage de CONTINENTAL (+5,69%), qui prévoit une hausse de 3% à 4% de son chiffre d'affaires au premier trimestre grâce à la reprise du marché automobile.

* GEMALTO (+4,11% à 84,58 euros) a annoncé des résultats annuels en forte hausse, portés par l'ensemble de ses segments d'activité, et anticipe pour 2014 une nouvelle croissance à deux chiffres de son résultat opérationnel et de son chiffre d'affaires à changes constants.

* BOURBON (-4,39% à 19,61 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120 au lendemain d'un repli de 4,67%, des analystes jugeant mitigés et inférieurs à leurs attentes les résultats annuels publiés par le spécialiste des services maritimes pour l'offshore pétrolier. Natixis a abaissé son conseil sur la valeur d'"acheter" à "alléger".

* JCDECAUX a lâché 1,7% à 31,71 euros après avoir fait état de résultats annuels jugés mitigés par les investisseurs et d'une perspective pour le premier trimestre plus faible qu'espéré.

* MAUNA KEA a grimpé de 9,41% à 12,32 euros, le groupe spécialisé dans la biopsie optique ayant annoncé la veille la décision des Etats-Unis d'élargir à l'urologie l'utilisation de son Cellvizio.

* NEURONES (+5,6% à 15,65 euros) a fait état d'une amélioration de sa marge opérationnelle en 2013 à 9,6%, contre 8,9% un an plus tôt, et d'une croissance, entièrement organique, de son activité de 8,8%.

* MR.BRICOLAGE (+4,96% à 12,27 euros). Le groupe espère faire mieux que son marché, qui donne des signes de redressement après deux ans de baisse et pourrait être légèrement positif en 2014, a déclaré jeudi son PDG lors d'une interview à Reuters.

(Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI