Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ALSTOM

ALO - FR0010220475 SRD PEA PEA-PME
42.320 € +1.12 % Temps réel Euronext Paris

Alstom : L'ampleur du carnet de commandes d'Alstom rassure, malgré la menace sur la fusion

jeudi 17 janvier 2019 à 09h53
Alstom rêve d'être accompagné de Siemens, mais ne se porte pas moins bien seul

(BFM Bourse) - Poursuivant le dialogue avec l'autorité européenne de la concurrence pour tenter de sauver son mariage avec Siemens Mobility, le groupe français reconnaît que le feu vert reste incertain malgré les cessions d'actifs envisagées. Pour autant, le marché salue la bonne performance intrinsèque d'Alstom qui devrait clore l'exercice sur un chiffre d'affaires de 8 milliards d'euros.

Alstom ne sait toujours pas si son avenir s'écrira à deux ou en solo, mais la vigueur de son activité après neuf mois d'exercice (clôturant en mars) semble quoi qu'il en soit rassurante aux yeux des investisseurs. Jeudi matin, l'action progressait de 1,09% à 36,05 euros vers 9h30, son meilleur niveau depuis le 21 décembre.

Vers un chiffre d'affaires annuel de 8 milliards d'euros

Au cours du troisième trimestre de son exercice 2018-2019, qui se terminera fin mars, le groupe a fait état d'un chiffre d'affaires de 2,017 milliards d'euros, en progression de 10% sur un an, tiré par l’avancement du projet du système du métro de Dubaï, la livraison de trains régionaux en Europe ainsi que l’exécution d’un contrat de maintenance au Royaume-Uni. À l'échelle des neuf premiers mois de son exercice décalé, les revenus totalisent 6 milliards d’euros, en croissance de 16 % (18% en organique), permettant au groupe de confirmer l'objectif d'environ 8 milliards d’euros de chiffre d'affaires sur l'exercice, avec une marge d’exploitation ajustée d'environ 7 %, a précisé Alstom dans un communiqué.

Cinq années de visibilité sur l'activité au rythme actuel

Les prises de commandes ont progressé de façon encore plus spectaculaire, atteignant au cours du troisième trimestre 3,4 milliards d’euros de commandes, contre 1,7 milliard d’euros sur le trimestre correspondant du précédent exercice. Soit pour les neuf premiers mois 10,5 milliards d’euros de prises de commandes, portant le carnet d'Alstom à un niveau jamais atteint dans son histoire, à 39,7 milliards d’euros (cinq années de revenus au rythme actuel).

Une visibilité pour le groupe dans son périmètre actuel qui rassure visiblement les opérateurs, tandis que le projet de rapprochement d’Alstom avec les activités transport de Siemens pourrait ne pas voir le jour.

Le scénario d'une fusion semble moins probable

Si le groupe estime que le projet "a progressé" au cours du trimestre écoulé, eu égard au "dialogue continu" avec la Commission européenne afin de répondre aux préoccupations exprimées par l'antitrust, qui craint un affaiblissement de la concurrence dans certains marchés, Alstom reconnaît qu'il n’y a "pas de certitude" sur le fait que les remèdes proposés suffisent à obtenir l'autorisation à fusionner. Pour l'essentiel, les parties proposent de céder des activités de signalisation ainsi que des produits de matériels roulants représentant environ 4% du chiffre d’affaires de l’entité combinée. La réponse de la Commission doit tomber d’ici le 18 février. Une bénédiction -scénario actuellement le moins attendu- de cette union permettrait une finalisation au cours du premier semestre 2019.

Guillaume Bayre - ©2019 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ALSTOM en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+286.40 % vs +10.84 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat