Bourse > Airbus group > Airbus group : Une avancée dans le domaine des drones male
AIRBUS GROUPAIRBUS GROUP AIR - NL0000235190AIR - NL0000235190
71.370 € -1.37 % Temps réel Euronext Paris
71.740 €Ouverture : -0.52 %Perf Ouverture : 72.550 €+ Haut : 71.060 €+ Bas :
72.360 €Clôture veille : 2 615 670Volume : +0.34 %Capi échangé : 55 274 M€Capi. :

Airbus group : Une avancée dans le domaine des drones male

tradingsat

(Tradingsat.com) - La France et l'Allemagne se sont mis d'accord "sur un ensemble commun de besoins opérationnels clés en vue d'une possible solution européenne" dans le domaine des drones MALE (Moyenne altitude longue endurance), apprend-on dans un communiqué du ministère de la Défense.

Les deux nations affirment être en mesure de "favoriser une coopération pour la réalisation" du drone de défense, et prévoient d'"évaluer la possibilité de coopérer de façon opérationnelle comme étape intermédiaire". Cet accord a donné lieu à la signature d'une déclaration par le secrétaire d'état allemand Beemelmans, le délégué général pour l'armement Collet-Billon, et les chefs d'état-major des armées, le général Wieker et l'amiral Guillaud. Il s'inscrit dans le projet plus vaste d'un renforcement de la coopération de la France et l'Allemagne dans divers secteurs de l'armement.

"La France et l'Allemagne s'efforceront d'harmoniser les structures et les processus nécessaires afin de permettre aux deux pays de lancer la réalisation [d'un drone MALE]", a déclaré le ministère de la défense. "La France veillera à ce que ce travail soit pleinement cohérent avec les engagements pris entre la France et le Royaume-Uni sur ce sujet dans le cadre du traité de Lancaster House". Lors du sommet franco-britannique de Londres en 2010, le Président Nicolas Sarkozy et le Premier ministre du Royaume-Uni, David Cameron, ont en effet décidé que les drones de future génération construits par les deux pays ("Telemos") entreraient en service en 2020.

Jean Yves Le Drian doit donc sélectionner un drone pour faire la soudure entre 2013 – date de fin de vie des drones Harfang d'EADS et 2020- date d'entrée en service prévue des drones franco-britannique. Le ministre devait prendre une décision avant le 14 juillet. Selon un article des Echos daté du 4 septembre, le ministre serait favorable à une commande des drones de surveillance du modèle Predator de l'américain General Atomics, adaptés par Cassidian, la filiale d'EADS. D'autant que le général Jean-Paul Paloméros, dont La Tribune cite aujourd'hui les propos, estime qu'il serait intéressant d'acheter dans la zone dollar, compte tenu des cours actuels.

Toujours est-il que le chef de l'état-major de l'armée de l'air semble impatient de trouver une solution au dossier brûlant des drones, "le feuilleton des drones n'[ayant] que trop duré", indique-t-il dans les colonnes du quotidien en ligne. Selon lui, "il est urgent de renouveler les drones qui, acquis dans les années 90, sont en voie d'obsolescence, notamment au regard de leur système informatique, dont la puissance équivaut à un dixième de celle d'un iphone".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI