Bourse > Airbus group > Airbus group : Le déficit commercial de la France en baisse au premier semestre
AIRBUS GROUPAIRBUS GROUP AIR - NL0000235190 AIR - NL0000235190   SRD PEA PEA-PME
86.020 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
85.200 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 66 620 M€Capi. :

Airbus group : Le déficit commercial de la France en baisse au premier semestre

Déficit commercial en baisse à E4,44 milliards en juinDéficit commercial en baisse à E4,44 milliards en juin

PARIS (Reuters) - Le déficit commercial de la France s'est contracté en juin par rapport à son niveau élevé de mai grâce à une légère reprise des exportations mais surtout une forte baisse des importations, à leur plus bas niveau depuis fin 2010, liée aux achats d'hydrocarbures.

Selon les données CVS/CJO publiées mercredi par les Douanes, le déficit de juin s'est établi à 4,44 milliards d'euros contre 5,71 milliards, un chiffre révisé sensiblement à la baisse, en mai.

Sur l'ensemble du premier semestre, il ressort à 29,96 milliards d'euros, revenant sous la barre de 30 milliards pour la première fois depuis trois ans, contre 35,75 milliards sur les six premiers mois de 2012.

Le déficit de mai avait été annoncé à 6,014 milliards d'euros en première estimation.

Dans un communiqué, la ministre du Commerce extérieur Nicole Bricq souligne que, hors énergie, le déficit commercial du premier semestre chute de 40%, à 5,6 milliards d'euros.

"Je suis persuadée que nous réussirons à atteindre l'équilibre de la balance commerciale hors énergie en 2017, objectif que m'a fixé le Premier ministre", dit-elle.

La contraction du déficit enregistrée au premier semestre est due à une baisse plus marquée des importations (-2,2% au total) que des exportations (-1,9%), qui accusent leur premier recul sur la période depuis 2009, reflétant ainsi les difficultés des principaux partenaires de la France.

CREUX CONJONCTUREL POUR L'AÉRONAUTIQUE

Pour juin, les douanes font état d'une hausse des exportations à 36,16 milliards en données CVS/CJO, soit 0,6% de plus qu'en mai, mois particulièrement faible.

"L'évolution reste très modérée, car les livraisons aéronautiques connaissent un creux conjoncturel encore plus marqué qu'en mai", relèvent-elles.

Les ventes d'Airbus (25 appareils, dont deux très gros porteurs A380) ont représenté 1,88 milliard d'euros sur le mois contre 1,81 milliard en mai (24 appareils, dont deux A380).

L'aéronautique représente de loin le premier excédent commercial sectoriel de l'économie française avec un total de 11,3 milliards d'euros sur le premier semestre 2013, en hausse de 20%, devant l'agroalimentaire (+6,4% à 6,2 milliards).

Les importations ont diminué en juin à 40,61 milliards, soit leur niveau le plus bas depuis décembre 2010, contre 41,68 milliards. La raison en est un fort recul des achats d'hydrocarbures mais aussi une baisse des livraisons de biens manufacturés pour un grand nombre de produits : aéronautique, pharmacie, chimie, électronique, tabac et habillement.

Par zones géographiques, le déficit commercial de la France s'est réduit au premier semestre avec les autres pays de la zone euro (20,5 milliards contre 22,4 milliards), la contraction étant plus nette avec la seule Allemagne (8,3 contre 9,5 milliards).

Il diminue également avec les Etats-Unis (2,6 contre 3,2 milliards) et reste quasi stable avec la Chine (10,2 contre 10,4 milliards).

Yann Le Guernigou, édité par Patrick Vignal

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...