Bourse > Airbus group > Airbus group : L'a400m victime d'un défaut de fabrication d'un élément
AIRBUS GROUPAIRBUS GROUP AIR - NL0000235190AIR - NL0000235190
75.210 € +1.51 % Temps réel Euronext Paris
72.600 €Ouverture : +3.60 %Perf Ouverture : 75.780 €+ Haut : 72.600 €+ Bas :
74.090 €Clôture veille : 2 096 870Volume : +0.27 %Capi échangé : 58 131 M€Capi. :

Airbus group : L'a400m victime d'un défaut de fabrication d'un élément

L'a400m victime d'un défaut de fabrication d'un élémentL'a400m victime d'un défaut de fabrication d'un élément

PARIS (Reuters) - Une boîte de transmission défectueuse qui cloue au sol l'A400M durant le Salon du Bourget trouve sans doute sa source dans un défaut de fabrication, a déclaré mardi l'un des responsables du programme.

Airbus et ses motoristes étudient cette boîte, qui s'est brisée quelques jours avant les débuts de l'avion de transport de troupes dans le ciel du Bourget, obligeant l'avionneur à annuler ses vols de démonstration.

"Pour l'heure, il semble que ce soit un problème de fabrication lié à des composants plutôt qu'un problème de conception", a déclaré ce responsable, qui a voulu rester anonyme.

La boîte est fabriquée par l'italien Avio, pour le consortium de motoristes Europrop emmené par Rolls-Royce et Safran. Elle a été envoyée chez Rolls-Royce en Grande-Bretagne aux fins d'analyse.

Un porte-parole d'Europrop a jugé prématuré de s'exprimer sur l'enquête en cours.

Une série de problèmes sur les turbopropulseurs se sont traduits pas un retard et des surcoûts du plus important programme militaire européen.

Les industriels seront soulagés s'il se confirme qu'il n'y a pas de défaut de conception dans la boîte de transmission.

Toutefois, selon plusieurs sources participant au programme A400M, ce n'est pas la première fois que des problèmes ont été imputés à cette boîte.

Durant le programme de développement, on avait décelé des fissures sur l'une des boîtes mais le problème avait été résolu, ont expliqué ces sources.

L'A400M doit équiper les forces armées françaises, britanniques, allemandes, belges, luxembourgeoises, espagnoles et turques.

Le premier exemplaire doit être livré en 2013.

Tim Hepher ; Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...