Bourse > Airbus group > Airbus group : UBS relève son objectif de 49 à 55 euros
AIRBUS GROUPAIRBUS GROUP AIR - NL0000235190AIR - NL0000235190
71.370 € -1.37 % Temps réel Euronext Paris
71.740 €Ouverture : -0.52 %Perf Ouverture : 72.550 €+ Haut : 71.060 €+ Bas :
72.360 €Clôture veille : 2 615 670Volume : +0.34 %Capi échangé : 55 274 M€Capi. :

Airbus group : UBS relève son objectif de 49 à 55 euros

tradingsat

(CercleFinance.com) - Toujours plus haut ! Tout en continuant de conseiller la valeur EADS à l'achat, UBS a relevé ce matin son objectif de cours de 49 à 55 euros. Les analystes ont mis à jour leurs estimations et ont notamment réduit de moitié la décote liée au risque que représente le programme A350. A surveiller sur l'agenda du groupe aéronautique : les journées investisseurs qui seront organisées à Londres les 11 et 12 décembre.

En Bourse de Paris ce matin, et alors qu'un salon aéronautique se tient en ce moment à Pékin, l'action EADS prend 0,1% à 46,2 euros alors que le CAC 40 perd 0,4%.

Les analystes d'UBS ont remis à plat leurs estimations concernant le constructeur aéronautique européen, ce qui les a amené à relever leur cible de 12,2%.

Tout d'abord, ils retiennent l'hypothèse d'une parité de changes euro/dollar de 1,35, contre 1,30 précédemment, et une parité dollar/livre de 1,60 contre 1,53. Impact sur la cible : - 8 euros. En effet, la base de coût d'Airbus est essentiellement concentrée en zone euro alors que les ventes sont effectuées en dollars.

Ils ont aussi aligné leur hypothèse de coût moyen pondéré du capital (WACC) d'EADS sur celui du reste de l'industrie, à 9% (impact : + 3 euros). Ensuite, UBS a aussi ajusté l'hypothèse de taux d'imposition à long terme du groupe de 35 à 32,5% (impact : + 4 euros), et d'autres ajustements comptables ajoutent encore plusieurs euros.

Enfin et peut-être surtout, le bureau d'études s'attend à ce que la direction communique, lors des journées investisseurs attendues les 11 et 12 décembre, davantage de détails sur son objectif de marge opérationnelle de 10% à terme, et sur le coût du programme A350. A titre de comparaison, au premier semestre, la marge opérationnelle d'EADS (hors éléments non récurrents) était de 6,1%.

Le cas échéant, cet événement pourrait alors 'constituer un catalyseur haussier pour l'action', pronostique UBS.

UBS a aussi réduit la décote de 10% qu'il appliquait à EADS en vertu du risque lié aux programmes en cours (soit, à ce jour, l'avion biréacteur long-courrier A350). Etant donné la capitalisation actuelle d'EADS, qui avoisine les 40 milliards d'euros, ce taux semble excessif.

En effet, 'le risque lié à l'A350 est toujours élevé, mais les essais semblent se dérouler de manière satisfaisante, avec à ce jour un à deux vols par jour, cinq à six jours par semaine', rapporte la note de recherche. Une décote de deux milliards d'euros leur semble donc suffisante, et ils en ramènent donc le taux à 5%.

Après 1,50 euro en 2012, UBS table sur un bénéfice par action EADS de 2,99 euros en 2013, puis de 4,31 euros en 2014 et de 4,86 euros en 2015.



Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI