Bourse > Airbus group > Airbus group : Boeing a perçu des subventions illégales, selon l'omc
AIRBUS GROUPAIRBUS GROUP AIR - NL0000235190AIR - NL0000235190
73.730 € -0.31 % Temps réel Euronext Paris
73.950 €Ouverture : -0.30 %Perf Ouverture : 74.100 €+ Haut : 73.310 €+ Bas :
73.960 €Clôture veille : 901 711Volume : +0.12 %Capi échangé : 56 987 M€Capi. :

Airbus group : Boeing a perçu des subventions illégales, selon l'omc

Boeing a perçu des subventions illégales, selon l'omcBoeing a perçu des subventions illégales, selon l'omc

GENEVE (Reuters) - Boeing a bénéficié de 5,3 milliards de dollars au moins de subventions illégales, a annoncé l'Organisation mondiale du commerce (OMC) jeudi.

Ces subventions ont pris la forme de soutiens financiers à la recherche-développement de la part de la NASA.

Cette décision d'un panel de juges de l'OMC est la dernière en date d'un long et coûteux contentieux commercial entre Boeing et le groupe d'aéronautique et de défense européen EADS.

Un autre panel de l'OMC avait de même sanctionné l'an passé des soutiens financiers accordés à EADS.

Airbus, filiale d'EADS, affirme avoir perdu 45 milliards de dollars de chiffre d'affaires à cause des subventions versées à Boeing.

"Il est temps pour Boeing d'arrêter de nier ou de minimiser les subventions illégales massives qu'il reçoit", a réagi Rainer Ohler, responsable de la communication du constructeur aéronautique.

Le délégué au Commerce américain Ron Kirk a dit que le jugement de l'OMC montrait que Boeing percevait actuellement 2,7 milliards de dollars de subventions publiques ce qui est, selon lui, sans commune mesure avec les 20 milliards de dollars dont a bénéficié Airbus durant plusieurs années.

Selon lui, le décision de l'OMC justifie la position des Etats-Unis qui est que le soutien dont bénéficie Boeing n'est rien comparé à celui qu'apportent les pays européens à Airbus.

"Ce jugement de l'OMC réduit en miettes le mythe facile voulant que les pays européens doivent subventionner illégalement Airbus pour parer à l'aide des Etats-Unis à Boeing", a renchéri Michael Luttig, l'un des responsables juridiques de Boeing.

Au contraire, le commissaire européen au Commerce Karel de Gucht a dit que "le rapport du panel de l'OMC montre à l'évidence que Boeing a perçu d'énormes subventions par le passé et continue d'en recevoir d'importantes actuellement", explique-t-il dans un communiqué.

"Les Etats-Unis ont débuté ce contentieux en 2004 et se retrouvent maintenant avec un jugement clair comme le jour qui met en lumière comme étant illégales des subventions de plusieurs milliards de dollars accordées par le biais de programmes fédéraux et locaux".

Selon Karel de Gucht, ces subventions ont porté un réel préjudice à l'Union européenne, "amenant Airbus à perdre des ventes, à comprimer ses prix et à perdre indûment des parts de marché au profit de Boeing".

Tant Boeing qu'Airbus peuvent faire appel de ce dernier jugement.

Andrew Callus, Tim Hepher, Juliane von Reppert-Bismarck, Doug Palmer, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...