Bourse > Airbus group > Airbus group : Airbus veut aider un de ses fournisseurs en le rachetant
AIRBUS GROUPAIRBUS GROUP AIR - NL0000235190AIR - NL0000235190
72.770 € +1.59 % Temps réel Euronext Paris
71.530 €Ouverture : +1.73 %Perf Ouverture : 73.260 €+ Haut : 71.520 €+ Bas :
71.630 €Clôture veille : 910 210Volume : +0.12 %Capi échangé : 56 358 M€Capi. :

Airbus group : Airbus veut aider un de ses fournisseurs en le rachetant

Airbus veut aider un de ses fournisseurs en le rachetantAirbus veut aider un de ses fournisseurs en le rachetant

FRANCFORT (Reuters) - Airbus est en discussion en vue de prendre une participation majoritaire dans l'un des fournisseurs allemands confronté à une crise de liquidités, a déclaré jeudi EADS, maison mère de l'avionneur européen.

"Airbus, en tant que client important de PFW, est prêt à reprendre l'entreprise qui traverse une sévère crise de liquidités", a dit un porte-parole d'EADS, confirmant un article publié par le Financial Times Deutschland. "L'entreprise est un fournisseur important d'Airbus, notamment pour l'A350."

Selon le site internet de l'entreprise, PFW, qui fabrique des conduits d'air et de carburant équipant les Airbus A350 et A380 et le Boeing 787, a réalisé en 2010 un chiffre d'affaires de 214 millions d'euros.

Ce ne serait pas la première fois que Airbus intervient pour aider un de ses fournisseurs, l'avionneur ayant apporté un soutien industriel et financier à Latécoère l'année dernière.

Le porte-parole d'EADS a précisé que des discussions en vue de racheter une part de PFW auprès du propriétaire de l'entreprise, le fonds d'investissement Safeguard International, étaient en cours.

"L'objectif est de tirer PFW de ce mauvais pas", a-t-il ajouté, soulignant que les perspectives à moyen et long termes de l'entreprise étaient prometteuses.

L'action EADS figure parmi les plus fortes baisses de l'indice CAC 40 jeudi matin à la Bourse de Paris, alors que des craintes se font jour quant à un effet domino sur les constructeurs aéronautiques des difficultés de refinancement en dollars des banques françaises.

Maria Sheahan, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI