Bourse > Airbus group > Airbus group : Airbus relève ses prévisions de demande grâce à l'asie
AIRBUS GROUPAIRBUS GROUP AIR - NL0000235190AIR - NL0000235190
74.230 € -1.03 % Temps réel Euronext Paris
74.750 €Ouverture : -0.70 %Perf Ouverture : 74.870 €+ Haut : 73.750 €+ Bas :
75.000 €Clôture veille : 2 041 710Volume : +0.26 %Capi échangé : 57 373 M€Capi. :

Airbus group : Airbus relève ses prévisions de demande grâce à l'asie

tradingsat

par Rhys Jones

LONDRES (Reuters) - Airbus a relevé mardi de 5% sa prévision de long terme de la demande mondiale d'avions commerciaux, grâce notamment à la croissance attendue du trafic en Asie-Pacifique.

Le premier constructeur mondial d'avions civils, contrôlé par EADS, estime que les compagnies aériennes achèteront un total de 28.200 appareils au cours des 20 prochaines années (27.350 avions passagers et 850 avions de fret), un marché évalué à 4.000 milliards de dollars.

Malgré la crise, l'industrie aéronautique profite tout à la fois de la croissance des pays émergents et de la volonté des compagnies aériennes de remplacer leurs appareils trop gourmands en kérosène par des avions éco-efficients.

Dans ce dernier cas, Airbus estime que plus de 10.000 avions passagers seront remplacés par de nouveaux appareils plus économes en carburant.

Le reste de la croissance sera due au boom du trafic dans les pays émergents, notamment dans la région Asie-Pacifique.

"Les économies émergentes représenteront plus de la moitié de la croissance globale du trafic au cours des 20 prochaines années", a déclaré John Leahy, directeur commercial d'Airbus dans un communiqué.

"Une urbanisation accrue et le doublement de la population mondiale des classes moyennes qui devrait atteindre cinq milliards, sont également des facteurs de croissance. D'ici 2031, le nombre de mégapoles sera de 92, soit plus du double du nombre actuel. Plus de 90% du trafic mondial s'effectuera entre ou via ces mégapoles".

Dans ses précédentes prévisions globales de marché, il y a un an, Airbus estimait la demande à 26.921 avions passagers sur la période 2011-2030, soit un marché de 3.300 milliards de dollars.

Boeing, le concurrent d'Airbus, a pour sa part annoncé en juillet une prévision de demande mondiale de 34.000 avions passagers d'ici 20 ans.

Le groupe américain a relevé mardi sa prévision pour le seul marché indien à 1.450 avions d'ici 2031, au lieu de 1.320 estimé il y a un an.

Les prévisions de Boeing sont traditionnellement plus élevées que celles du constructeur européen car elles englobent des avions de transport régionaux.

DEUX FOIS PLUS D'AVIONS EN SERVICE EN 2031

Selon Airbus, la flotte mondiale d'avions de ligne devrait plus que doubler d'ici 2031 pour atteindre 32.500 appareils contre 15.500 aujourd'hui.

"Dans 20 ans, le trafic passagers domestique de Chine dépassera celui des Etats-Unis et deviendra le premier flux de trafic dans nos prévisions", a souligné John Leahy.

A cet horizon, la région Asie-Pacifique devrait représenter 35% de l'ensemble des livraisons d'avions neufs, suivie de l'Europe et de l'Amérique du Nord qui représenteront chacune 21%.

En termes de valeur, le plus grand marché sera la Chine, suivie des Etats-Unis, des Emirats arabes unis et de l'Inde.

L'avionneur européen continue de penser que la demande sera tirée par les très gros appareils, comme l'A380, alors que Boeing mise sur des avions moins imposants, tel son 787.

Selon les prévisions d'Airbus, plus de 1.700 appareils de 400 sièges et plus, d'une valeur estimée à 600 milliards de dollars, auront été livrés en 2031. La région Asie-Pacifique représenterait 46% de la demande pour ces avions de très grande capacité, suivie du Moyen-Orient (23%) et de l'Europe (19%).

La demande pour le segment des bicouloirs (250-400 sièges) est estimée à 6.970 avions et celle pour les monocouloirs à 19.500 unités, dont 30% seraient destinés aux compagnies low-cost.

Sur la seule année 2011, Airbus a enregistré des commandes pour 1.419 avions, contre 805 pour son rival de Chicago.

Avec la contribution de Cyril Altmeyer, Véronique Tison pour la version française, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2012 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...