Bourse > Airbus group > Airbus group : Début d'exercice difficile, comme prévu
AIRBUS GROUPAIRBUS GROUP AIR - NL0000235190 AIR - NL0000235190   SRD PEA PEA-PME
86.020 € +0.96 % Temps réel Euronext Paris
85.000 €Ouverture : +1.20 %Perf Ouverture : 86.730 €+ Haut : 84.800 €+ Bas :
85.200 €Clôture veille : 1 400 630Volume : +0.18 %Capi échangé : 66 620 M€Capi. :

Airbus group : Début d'exercice difficile, comme prévu

tradingsat

(CercleFinance.com) - Airbus Group a confirmé jeudi ses objectifs annuels en dépit de résultats en net repli sur les trois premiers mois de l'exercice.

'Il s'avère que 2016 est bel et bien l'année difficile que nous anticipions', a commenté Tom Enders, le directeur général du géant aéronautique européen.

Le groupe explique mobiliser beaucoup d'énergie pour le développement du programme Airbus A350 ainsi que pour le lancement des nouvelles versions de l'A320 et l'A330.

'Dans l'ensemble, nous nous attendons à une performance financière stable, mais les livraisons, la trésorerie et les bénéfices seront essentiellement concentrés sur la fin de l'exercice', a-t-il prévenu.

'Cela se reflète dans nos performances du premier trimestre', a-t-il ajouté.

Au premier trimestre, le groupe a dégagé un résultat opérationnel avant éléments non récurrents (Ebit) - considéré comme un bon indicateur de sa rentabilité - en baisse de 23% à 501 millions d'euros.

Son résultat net s'est lui replié de 50% à 399 millions d'euros pour un chiffre d'affaires en toute petite progression de 1% à 12,2 milliards d'euros.

Ses livraisons d'avions ont atteint 125 unités au premier trimestre, contre 134 l'année dernière à la même époque.

Concernant 2016, Airbus Group dit anticiper un résultat opérationnel avant acquisitions et éléments non récurrents (Ebit) stable, tout comme son flux de trésorerie attendu inchangé par rapport à 2015.

Le groupe compte livrer plus de 650 appareils et faire croître son carnet de commandes, qui atteint presque les 1.000 milliards d'euros aujourd'hui.

Gros point noir de la publication, Airbus dit en revanche redouter de 'sérieuses difficultés' au niveau de la production et des livraisons de l'A400M, son avion de transport militaire, qui est selon lui confronté à des soucis de motorisation.

Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...